Cassons tout de suite un préjugé: dans le processus d’embauche, il n’y a pas que le candidat qui doit faire des efforts pour convaincre le recruteur. Une fois que vous avez trouvé la personne idéale pour combler le poste, tout n’est pas fini pour autant.

Au contraire: d’une part, c’est une relation de travail qui se construit dans ces premiers échanges, à vous donc de faire en sorte qu’elle démarre du bon pied pour que le futur employé soit bien chez vous - et que vous soyez satisfait de son travail et comportement.

Et d’autre part, si votre candidat a tant de qualités et compétences, d’autres recruteurs sont peut-être déjà sur le coup; attention donc à ce qu’il ne vous file pas entre les doigts. Le Guide des Salaires 2014 de Robert Half Legal vous suggère six étapes simples à suivre pour faire la meilleure offre.

1. N’attendez pas

Une fois que vous avez trouvé la personne idéale pour combler le poste, tout n’est pas fini pour autant.
Une fois que vous avez trouvé la personne idéale pour combler le poste, tout n’est pas fini pour autant.
Dès que vous avez arrêté votre choix sur un candidat, proposez-lui une offre sans attendre. Un jour ou deux de délai et il pourrait vous passer sous le nez. Suivez cet adage de bon conseil: pourquoi remettre à plus tard ce que vous pouvez faire aujourd’hui?

Et pensez au calvaire de ces pauvres candidats qui attendent angoissés devant le téléphone après un entretien d’embauche.

2. Décrochez votre téléphone

Informez tout de suite le candidat retenu par téléphone, pour établir un contact direct. Ensuite, vous pouvez prendre votre temps pour rédiger l’offre d’emploi dans les détails, que vous lui ferez suivre ensuite de manière plus officielle par courriel ou lettre.

3. Allez droit au but

Lors de votre entrevue téléphonique, jouez cartes sur table et indiquez tout de suite au candidat le salaire, les avantages sociaux et autres privilèges que vous lui proposez. Si tous ces détails ne sont pas définis dans votre esprit, c’est que vous n’êtes pas prêt encore à faire une offre.

4. Continuez la promotion
Ne vous contentez pas de parler argent et détails pratiques: n’hésitez pas au contraire à mettre en avant l’entreprise ou le cabinet, à souligner les points positifs comme la bonne ambiance, les horaires flexibles ou les possibiltés de formation.

5. Gardez le contact

Si le candidat demande un peu de temps pour considérer l’offre, restez-en contact avec lui pendant qu’il réfléchit, et profitez-en pour encourager son enthousiasme et sa motivation à se joindre à votre équipe. Bref, faites en sorte qu’il ait très envie d’intégrer votre cabinet ou entreprise.

6. Réfléchissez avant de négocier

Avant la deuxième entrevue, préparez-vous à une éventuelle négociation avec le candidat.
Jusqu’à quelle somme pourriez-vous augmenter le salaire? Quels points du contrat seriez-vous prêt à revoir? Lesquels sont au contraire non négociables ?

Il serait dommage en effet de prendre de mauvaises décisions car vous avez été pris de court, et de perdre un candidat parce que vous n’avez pas voulu faire de concession sur un point somme toute sans importance.