Me Peter Martyr, chef de la direction mondiale de Norton Rose Fulbright.
Me Peter Martyr, chef de la direction mondiale de Norton Rose Fulbright.
Comme dans le classement 2013 des cabinets d'avocats les plus reconnus dans le monde réalisé par la firme de sondage Acritas, deux bureaux canadiens implantés sur le marché québécois se sont distingués cette année.

Parmi les 20 premiers cabinets qui se sont imposés dans le monde par la force de leur marque et de leur réputation, on retrouve Norton Rose Fulbrigt et Dentons.

Les deux cabinets pancanadiens ont fait une montée dans le classement par rapport à l'année dernière et poursuivent ainsi l'ascension qu'ils avaient amorcé en 2013: Norton Rose Fulbright est passé de la 7ème à la 3ème place (53 points) et Dentons a troqué son 19ème rang contre le 17ème (16 points).

Avec son arrivée dans le trio de tête, Norton Rose Fulbright réalise la plus forte progression des cinq dernières années. Le cabinet s'est particulièrement démarqué par sa pratique dans le secteur de l'énergie et des mines.

« Cette grande réalisation réaffirme notre engagement envers nos clients et leurs besoins en constante évolution sur le marché mondial. Notre présence mondiale a renforcé la notoriété de notre marque (…) », a déclaré Me Peter Martyr, le chef de la direction mondiale de Norton Rose Fulbright.

Le cabinet occupe la 2ème place dans le Top 15 des cabinets canadiens les plus reconnus réalisé en 2014 tandis que Dentons est au 9ème rang de ce classement national.

Pour la cinquième année consécutive, Baker & McKenzie (100 points) se place en première position du Top 20 mondial, avec 39 points d'avance sur le deuxième, Clifford Chance (61 points).

DLA Piper et Skadden ont également progressé dans le Top 20 2014, passant respectivement de la 5ème à la 4ème place et de la 13ème à la 10ème place.

Lisa Hart Shepherd, directrice général d'Acritas
Lisa Hart Shepherd, directrice général d'Acritas
Freshfields Bruckhaus Deringer descend du 3ème au 6ème rang en perdant 16 points, Linklaters passe du 4ème au 5ème rang accusant une baisse de 12,3 points, et White & Case perd une place et se classe cette année sur la 12ème marche en laissant 9,5 points en route.

« Dans un marché dynamique et concurrentiel, il est primordial pour les cabinets d'être à l'écoute des clients et de s'adapter rapidement à leurs besoins changeants. Ceux qui ont gagné le plus rapidement en notoriété sont ceux qui ont investi dans la compréhension du marché et qui n'ont pas peur d'adopter de nouvelles approches, a commenté Lisa Hart Sheperd, directrice général d'Acritas. Il n'a jamais été aussi important de développer une offre bien définie qui répond aux besoins actuels et anticipés des clients, et de communiquer sur cette différence de façon claire et cohérente.»

Pour réaliser le sondage, Acritas a compilé les résultats de 1185 entrevues avec les conseillers juridiques d'entreprises dans 55 pays du monde ayant un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de dollars.

Quatre questions leurs ont été posées: Quel est le premier cabinet auquel vous pensez? Envers quel cabinet êtes-vous le plus porté? Quel cabinet considérez-vous pour un contrat multinational? Quel cabinet considérez-vous pour un litige multinational?

L'ensemble des résultats est converti en points, attribués en fonction de l'ordre des réponses données, le tout ramené sur 100 points.

Image