Me Richard Philippe Guay est spécialisé en droit familial, criminel et pénal
Me Richard Philippe Guay est spécialisé en droit familial, criminel et pénal
Me Richard Philippe Guay, avocat criminaliste à Québec, est catégorique : les informations contenues dans le dossier déjudiciarisé de la Bâtonnière Khuong, aujourd'hui suspendue par le Conseil d'Administration du Barreau, ne sont accessibles ni au public, ni aux avocats, et ne figurent aucunement dans les systèmes informatiques du Barreau du Québec. Tous les détails se retrouvent pourtant dans les médias.

La seule personne qui a eu accès au dossier est le procureur du Directeur des poursuites criminelles et pénales qui se trouvait à gérer les plaintes et les autorisations ce jour de juin 2014 et qui a choisi de ne pas donner suite au dossier, tel que le permet le Programme de traitement non judiciaire de certaines infractions criminelles commises par des adultes.

Selon le bottin du barreau, 17 avocats travaillent pour le DPCP de Laval.

Après la décision du procureur de la Couronne de Laval présent ce jour-là, le dossier a pu éventuellement se retrouver dans les mains de secrétaires ou d'adjointes, mais il est peu probable que la source vienne de là. Le policier qui a pris part dans l'affaire ainsi que l'agent de sécurité de Simons n'ont jamais eu accès aux informations confidentielles du dossier, affirme Me Guay.

Un membre du Barreau a donc vraisemblablement brisé le secret professionnel. « On ne peut pas divulguer ce genre d’informations, explique Me Guay. En vertu de quoi cette information se retrouve-t-elle publique un jour férié de fête du Canada ? »

Me Richard Philippe Guay exerce depuis plus de 15 ans à Québec. Spécialisé en droit familial, criminel et pénal, il a plaidé plus de 2500 causes à ce jour.


Sondage Express

Le Conseil d'administration du Barreau du Québec a t-il bien fait de suspendre hier la bâtonnière aussi rapidement?


Image du code de vérification Anti-Robot Essayer un autre code
Voir les résultats
(Votes : 2527)