La suspension de la bâtonnière le 1er juillet dernier à la suite de la révélation de la procédure de non-judiciarisation dont elle a fait l'objet en avril 2014, suscite de nombreuses interrogations au sein de la communauté juridique et chez ses différents acteurs.

Droit-inc a posé trois questions à son lectorat afin de connaître sa position relativement aux différentes problématiques soulevées par la situation.

2400 votes ont été enregistrés pour le premier sondage affiché le 2 juillet dernier. À la question « Le Conseil d'administration du Barreau du Québec a-t-il bien fait de suspendre hier la bâtonnière aussi rapidement ? », 82,2 % des répondants ont coché le non.

Le Conseil d'administration du Barreau du Québec a t-il bien fait de suspendre hier la bâtonnière aussi rapidement?


Image du code de vérification Anti-Robot Essayer un autre code
Voir les résultats
(Votes : 2527)


Une large majorité des lecteurs estime que le CA devrait remettre sa démission. 78,8 % des 766 répondants ont choisi le oui au deuxième sondage : « Anne-France Goldwater estime que le CA du Barreau du Québec devrait démissionner. Êtes-vous d'accord avec elle ? ».

Anne-France Goldwater estime que le CA du Barreau du Québec devrait démissionner. Êtes-vous d'accord avec elle?


Image du code de vérification Anti-Robot Essayer un autre code
Voir les résultats
(Votes : 825)


Enfin, 93,1 % des votants (102) ont répondu oui à la question « Le Syndic devrait-il enquêter sur les zones d'ombre entourant la suspension de la Bâtonnière ? ».

Par ailleurs, selon un sondage commandité par un média généraliste, 53 % des Québécois considéreraient que Me Lu Chan Khuong doit démissionner, 26 % pensent qu'elle peut rester en poste et 21 % n'ont pas su répondre. 996 personnes se sont exprimées.

Le Syndic devrait-il enquêter sur les zones d'ombre entourant la suspension de la Bâtonnière ?


Image du code de vérification Anti-Robot Essayer un autre code
Voir les résultats
(Votes : 139)


La question posée par la firme CROP était la suivante: « Le Barreau du Québec traverse actuellement une crise. Suite à une plainte à la police pour vol à l'étalage en 2014, dossier pour lequel elle a obtenu une déjudiciarisation et plaide la distraction, la bâtonnière fait face à une demande de démission de la part de son conseil d'administration. Croyez-vous qu'elle doit démissionner ? ».