« Je n'ai jamais volé quoi que ce soit et l'épisode d'avril 2014 est survenu à la suite d'une distraction. Il n'y a jamais eu quoi que ce soit d'autre, je n'ai jamais eu vent d'un quelconque écart. On ne m'a jamais abordée, rabrouée ou interceptée en lien avec un événement qui pourrait ressembler de près ou de loin aux allégations sans fondements de cet avocat », déclare Lu Chan Khuong dans un communiqué qui vient tout juste d'être publié.

Rappelons-le, l'avocat du CA du Barreau du Québec a lâché une petite bombe en fin d'après-midi à l'issue de l'audience sur l'ordonnance de sauvegarde tenue aujourd'hui devant le juge Michel Beaupré, de la Cour supérieure.

Le Barreau du Québec veut demander au magasin Simons de lui fournir certains documents relatifs aux événements du 17 avril 2014 et plus encore
Le Barreau du Québec veut demander au magasin Simons de lui fournir certains documents relatifs aux événements du 17 avril 2014 et plus encore
Me Raymond Doray a en effet affirmé que Me Khuong aurait été impliquée dans un second événement au Simons de Place Sainte-Foy, en plus de celui de Laval

Selon Me Khuong, ces propos diffamatoires sont indignes d'un avocat d'expérience qui doit faire honneur au système de justice plutôt que de le discréditer en lançant de très graves accusations sans preuve.

« Ceci surprend d'autant plus que ces allégations sont faites alors qu'un juge de la Cour supérieure vient à peine de prendre en délibéré les arguments présentés par les parties. Les administrateurs du Barreau cautionnent le fait que l'avocat qui les représente se livre à un lynchage sur la place publique plutôt que de présenter ses arguments devant une cour de justice» de dire Me Khuong.

En définitive, il s'agit clairement, selon elle, d'une manœuvre insidieuse et désespérée visant à discréditer davantage Me Khuong dans l'opinion publique et dans l'esprit des membres du Barreau à la veille de l'assemblée générale extraordinaire prévue pour le 24 août prochain.

La bâtonnière réserve tous ses recours contre Me Doray et ses clients.