Thomas Charest-Girard
Thomas Charest-Girard
L'Association du jeune Montréal, fondée par cinq jeunes juristes et stagiaires de grands cabinets, tiendra son premier évènement-bénéfice le 1er avril prochain à Montréal afin d’amasser des fonds pour les réfugiés.

Plus exactement, ils aident le Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, aussi connu comme l’Agence de l’ONU pour les réfugiés (UNHCR).

Me Alexandre Morin
Me Alexandre Morin
« Il fallait que l’on fasse quelque chose, que l’on soit actifs et que l’on donne un coup de main à la société, annonce d’emblée à Droit-inc Thomas Charest-Girard, stagiaire chez Norton Rose Fulbright. Il y a beaucoup d’ignorance par rapport aux drames vécus par les réfugiés, et il nous semble important d’organiser cette soirée pour célébrer leur courage. »

Célébrer leur courage mais également amasser des fonds et combattre les préjugés, renchérissent ses quatre confrères, Me Hamza Benqassmi de KPMG, Me Tamila Ziani de Miller Thomson, Jérémie Ste-Marie de Stikeman Elliott et Me Alexandre Morin, avocat à la Banque Nationale.

Me Tamila Ziani
Me Tamila Ziani
« Briser les préjugés et combattre la xénophobie est peut-être même plus important que récolter des dollars!», lance Jérémie Ste-Marie.

Mettre à contribution leur réseau

Jeremie Ste-Marie
Jeremie Ste-Marie
Avec cette soirée-bénéfice sur le thème du Moyen-Orient, les cinq juristes espèrent récolter entre 50 000 $ et 100 000 $ pour financer ce dont les réfugiés pourraient avoir besoin: matelas, tentes, couvertures. Ils attendent entre 600 et 1000 personnalités des milieux politique, juridique, artistique et des affaires dont les cabinets d’avocats Stikeman, Norton Rose Fulbright, BCF, RSS, Stikeman, Lavery et Langlois.

L'association veut également profiter de cette soirée pour mettre en lien les participants avec des représentants de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés. « Nous mettons à contribution notre réseau de contacts pour une cause qui bénéficie enfin de l’attention des médias », explique Me Morin.

Me Hamza Benqassmi
Me Hamza Benqassmi
Ainsi, un refugié syrien qui a connu la crise, désormais activiste installé à Montréal, prendra la parole. « Nous voulions quelqu’un qui a un rôle social similaire à celui des invités, explique les juristes. Il s’agit d’un professionnel qui a été obligé de tout quitter. Cela peut arriver à n’importe qui, ce ne sont pas des paresseux, ce sont des victimes de situations malencontreuses. »

Après un cocktail de bienvenue avec musique d’ambiance, vous pourrez déguster un repas complet de trois services. Ensuite, ce sera DJ et bar ouvert. Plus d’informations sur leur page Facebook.

Tamila Ziani est une avocate spécialisée en fiscalité et sociétaire du bureau de Montréal de Miller Thomson. Sa pratique porte sur tous les aspects de la fiscalité, incluant le litige fiscal, tant en matière d’impôt sur le revenu que dans le domaine des taxes à la consommation.

Thomas Charest-Girard est un stagiaire en droit au bureau de Montréal de Norton Rose Fulbright Canada LLP. Thomas est détenteur d’une maîtrise en droit et comptabilité de la London School of Economics. Il a également été Vice-Président puis Président de l’Association des Étudiants en Droit à l’Université de Montréal en 2012-2013.

Hamza Benqassmi est conseiller en fiscalité au sein du bureau de Montréal de KPMG LLP. Il a fait son stage du barreau dans un cabinet spécialisé en droit fiscal et étudie actuellement aux HEC en comptabilité, en vue d’obtenir son titre professionnel CPA.

Alexandre Morin a effectué son stage du barreau chez RCGT. Il s’apprête à débuter un nouvel emploi à titre d’avocat à la Banque Nationale – Marchés Financiers. Alexandre a également été VicePrésident puis Président de l’Association des Étudiants en Droit de l’Université de Montréal en 2013-2014.

Jérémie Ste-Marie complète actuellement son Juris Doctor et sa maîtrise en valeurs mobilières à l’Université de Montréal. Il travaille présentement au bureau de Montréal de Stikeman Elliott LLP où il y effectuera son stage du barreau. Il a été récipiendaire du prix Pierre A. Raymond pour l’excellence et l’implication au sein de son cabinet et a travaillé en détachement à New York et dans une entreprise internationale