Le grand patron de FMC, Michel Brunet, l'a confirmé hier en fin de journée, lors d'un bref entretien téléphonique avec Droit-inc.com.

"Les avocats touchés sont de Toronto et de l'ouest du pays", a indiqué Me Brunet, sans vouloir donner plus de précisions.

En revanche, une demi-douzaine d'employés des services administratifs de Montréal perdent leur job.

Rappelons-le, FMC a mis à pied 35 personnes à travers le Canada, dont une dizaine d'avocats.

Michel Brunet a mentionné que le cabinet ne prévoyait pas licencier d'autres personnes dans les prochains mois, tout en précisant que "personne ne pouvait prédire l'avenir."