Sophie Audet est coach d'affaires
Sophie Audet est coach d'affaires
Amélie est une jeune avocate qui pratique le droit commercial au sein du contentieux d’une entreprise montréalaise.

Sophie Audet, coach d’affaires, l'assiste dans le développement de son leadership et répond aux questions qu’elle se pose quand elle est mise en difficulté dans le cadre de situations professionnelles.

A: Coach
De: Amélie
Sujet: Leadership au féminin
Date: 8 mars 2017 - 10: 33

Allo Coach,

J’espère que tu vas bien.

Un gros merci pour m’avoir aidé à élaborer ma conférence portant sur l’art de se vendre. Mon allocution s’est vraiment bien déroulée.

Lors de notre soirée, nous avons beaucoup discuté du plafond de verre auquel sont confrontées les femmes professionnelles. Que pouvons nous faire pour que le leadership du troisième millénaire soit plus féminin? Comment effectuer cette transformation?

Comment catalyser le leadership au féminin?

Ciao et merci d’avance!

Amélie

A : Amélie
De : Coach
Sujet Catalyser le leadership au féminin
Date: 8 mars 2017 – 18 : 16

Bonjour Amélie,

Voici quelques pistes pour catalyser le leadership au féminin.

Légitimer l’ambition

Le Larousse définit l’ambition comme « un désir ardent de posséder quelque chose ou de parvenir à (faire) quelque chose». Dans le contexte de la carrière, ce désir se traduit généralement par la volonté de faire une différence.

Ainsi, l’ambition est l’étincelle qui donne l’élan nécessaire pour créer, inspirer, aider, innover, servir et se réaliser. Elle est une expression du besoin de réalisation de soi. Il s’agit de la flamme qui donne le goût du leadership et un outil indispensable au développement de notre société.

Malheureusement, on associe trop souvent l’ambition à la recherche effrénée de pouvoir ou à la tromperie. Cette perception freine beaucoup de femmes professionnelles qui ne souhaitent pas s’y identifier.

Or, on peut tout à fait être authentique, respectueux des autres et honnête tout en assumant notre ambition. C’est le fait de d’exercer notre influence en respectant certaines valeurs comme l'éthique, l’intégrité et le respect qui fera toute la différence.

Identifier un projet mobilisateur

Parfois, notre volonté d’avoir un impact demeure un rêve et ne se traduit pas en action. Qu’est ce qui manque ?

Notre ambition a besoin d’un véhicule pour être catalysée. Ainsi, trouver un projet mobilisateur est souvent ce qui nous permettra de transformer notre rêve en réalité. Comment choisir ce projet?

Identifier ce qui se situe à l’intersection de nos passions, de nos forces et de ce qui donne du sens à notre travail nourrira notre énergie et nous permettra de nous mettre en action. À cet égard, je t’invite à écouter l’inspirant discours de Steve Job qui encourage à ne jamais abandonner la recherche de ce projet qui catalysera notre ambition.

Abattre le mythe de la méritocratie

Un mythe important fait obstacle à l’ambition des femmes qui travaillent au sein de cabinets d’avocats ou de grandes organisations : la méritocratie. Cet idéal, entretient la croyance d’une société tout à fait rationnelle où les récompenses sont exclusivement accordées en fonction du mérite objectif de la tâche.

Les professionnelles qui ont cette croyance sont convaincues qu’un travail de qualité a le pouvoir magique de devenir visible et de recueillir l’adhésion. Elles mettent alors tous leurs talents à produire leur travail sans se soucier de le « vendre » aux autres. « Si je travaille fort et que je suis compétente, le reste va suivre », les entend-on souvent dire. Or, leurs efforts restent souvent stériles et sans impact sur les évènements.
Nous devons embrasser le fait que le monde du travail est différent du milieu pédagogique où il nous suffisait d’étudier et de réussir des examens.

Pour avoir de l’impact auprès d‘une organisation, il faut que la qualité de notre travail soit visible et qu’elle recueille l’appui et l’engagement des décideurs pertinents. Pour ça, il faut se faire connaître, sa faire des alliés, argumenter, en sachant convaincre et en suscitant l’engagement en vue du résultat que nous espérons. Bref : en développant nos habiletés politiques et en apprenant à se vendre !

Assumer son imperfection

Le perfectionnisme constitue un système de croyances voulant que si on a une vie parfaite, une apparence parfaite et des comportements parfaits, on pourra éviter la souffrance causée par le jugement et autres et la culpabilité. Les gens qui ont ce système de croyances ont donc le désir d’être perçus parfaits dans le but d’obtenir l’approbation et l’acceptation.

Le perfectionnisme est autodestructeur puisque la perfection est inatteignable et qu’il n’existe aucune façon de contrôler la perception des autres, et ce, quels que soient le temps et l’énergie que nous investissons à y parvenir.

Le perfectionnisme constitue un frein important à l’épanouissement personnel et à la réussite. Il est également source de beaucoup de stress et d’anxiété. Il est très présent chez les femmes professionnelles, particulièrement chez les avocates.

Comment sortir de ce piège ?

Une façon habile est de définir ce que signifie l’excellence pour nous et de se donner des objectifs clairs, précis, réalistes et mesurables. Nous pourrons ainsi évaluer nos réalisations en fonction de critères objectifs et avoir une appréciation honnête de notre performance. Nous concentrer sur notre processus aura comme effet inévitable de nous rendre plus libre par rapport à l’opinion et au jugement des autres.

Développer son leadership personnel

On ne naît pas leader. Cette aptitude à influencer les autres dans la réalisation et la réussite de projets partagés, est un art qui se développe.

Pour assumer son ambition avec aisance et fluidité, il est indispensable de développer son leadership personnel.

Cette démarche peut difficilement être accomplie sans aide. Elle implique d’apprendre à mieux se connaître, à développer son intelligence émotionnelle, à communiquer efficacement et à gérer les confits. Elle permet de développer notre capacité à inspirer les autres et a pour effet inévitable d’augmenter la confiance en soi ainsi que la capacité à prendre des risques et à assumer des décisions.

Sortir de sa zone de confort pour permettre à de nouveaux modèles de leaders d’émerger

« La folie est de se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent. »

Cette citation d'Albert Einstein invite les femmes professionnelles qui veulent abattre le plafond de verre auquel elles sont confrontées à utiliser tous les outils qui sont à leur disposition pour se développer, sortir de leur zone de confort et faire les choses différemment.

Elles ont certains atouts en matière de leadership, notamment quant à leur intelligence émotionnelle et à la gestion des relations. Si ces atouts sont importants aujourd’hui, ils seront cruciaux pour les organisations de demain.

C’est en s’appuyant sur leurs atouts et leurs forces, en investissant en elles-mêmes et en faisant preuve d’audace et d’innovation qu’elles pourront être le changement qu’elles souhaitent, devenir de nouveaux modèles de leaders et inspirer les autres à marcher dans leur sillon.


Ton coach

A : Coach
De : Amélie
Sujet : « Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous ». – Mahatma Gandhi
Date: 9 mars 2017 – 8 : 45

Allo Coach,

Wow.

Merci pour ce feed-back si inspirant. J’aimerais que tu sois présente lors des deux prochaines rencontres de mon groupe de codéveloppement. Est ce que tu es intéressée? Tu pourras ainsi pour partager ce qui précède et animer des ateliers pour nous aider à passer à l’action!

J’ai hâte!

Amélie

Un coach professionnel est une personne bien placée pour vous aider à développer votre leadership personnel.

Pour plus d’information, Consulter mon site web à www.sophieaudet.ca . Suivez moi sur Facebook.