Me Vanessa Caron
Me Vanessa Caron
Me Vanessa Caron, 28 ans, est arrivée en mars au cabinet Phaneuf et associés, situé à Prévost, dans les Laurentides, où elle pratiquera le droit familial. « Et bientôt, je vais suivre un cycle complémentaire en médiation », se réjouit-elle.

Pourtant, après ses études de droit terminées en 2011 à l’Université de Montréal et son succès en 2012 à l’examen du Barreau, Me Caron s’orientait plutôt vers le droit criminel. Elle a en effet effectué son stage chez Bergevin et associés, à Montréal.

Elle a ensuite travaillé au cabinet Salvatore, à Blainville, pendant quatre ans.

« Aussi longtemps que je me rappelle, j’ai toujours voulu faire du droit. L’argumentation me plaisait beaucoup et je lisais beaucoup de romans policiers, c’est peut-être ce qui m’a poussé à faire du droit criminel », explique-t-elle.

Pas grand chose sépare finalement ces deux domaines d’après elle : « ce sont tous les deux des droits d’émotion. Nous aidons les gens à passer une période difficile ».

Les deux l’ont d’ailleurs amenée à plaider en cours. Son « dada », dit-elle. « J’aime l’adrénaline qu’une plaidoirie procure, c’est un nouveau défi à chaque fois, un nouveau casse-tête », explique l’avocate.