Me Samuel Bergeron
Me Samuel Bergeron
On n'attire pas des mouches avec du vinaigre, mais on peut attirer des avocats en leur offrant de se rapprocher de leur famille...

C'est en partie ce qui a motivé Me Samuel Bergeron à se joindre à l'étude PFD, dont les avocats sillonnent Laval et les basses laurentides. Et c'est sur la Rive-Nord que le spécialiste en droit de la construction a ses pénates.

Disant avoir adoré les 15 dernières années passées chez Gilbert Simard Tremblay, au centre-ville de Montréal, Me Bergeron explique avoir été rapidement séduit par l'offre de PFD...

« Je vis à Sainte-Thérèse. J'ai quitté GST pour me rapprocher de ma famille. Le bureau est à cinq minutes de chez moi, en comptant les lumières », dit-il.

Sans compter que sa clientèle, composée en majorité d'entrepreneurs, de donneurs d'ouvrage et de syndicats de copropriété de Laval et de la Rive-Nord, se dit également satisfaite de ne plus avoir à aller au centre-ville de Montréal.

Et il connaît bien la région. Président de la Chambre de commerce et d'industrie Thérèse-de Blainville de 2013 à 2015, il préside le CA du collège Lionel-Groulx, où il a fait ses études.

Cela devrait lui permettre de poursuivre l'essor de sa pratique, d'autant que « la Rive-Nord est en plein ébullition », alors que les permis de construire sont en croissance année après année.

Barreau 2002, Samuel Bergeron a fait son droit à l'Université de Sherbrooke et la common law à l’Université Queen's, à Kingston.

PFD est le cabinet où l'ex-juge André Rochon a poursuivi sa carrière.

En plus du droit de la construction, Me Bergeron représente des compagnies d'assurance et leurs assurés poursuivis, autant en défense qu'en recours de nature subrogatoire, en responsabilité civile et professionnelle et en responsabilité commerciale.