Me Ryan Hillier
Me Ryan Hillier
L’équipe de Droit-inc a demandé à des avocats la manière dont ils exercent, s’organisent, planifient et arrangent leur espace de travail. Chaque semaine, nous vous présentons l’un d’eux.

Voici les réponses de Me Ryan Hillier, co-fondateur de NOVAlex, un cabinet qui s’est fait remarqué pour son modèle d’affaires original: pour une heure de service juridique facturée, elle en offre une autre pro-bono.


Quels applications et outils informatiques utilisez-vous dans votre pratique quotidienne ?

J’utilise Clio, une application de gestion de pratique extraordinaire ainsi que Slack, un outil de collaboration génial que nous utilisons pour communiquer à l’intérieur de l’équipe en temps réel.


À quoi ressemble votre bureau ?

Pour le moment, nous avons une grande salle de conférence où nous travaillons en coworking et où nous recevons nos clients. Nous avons également trois bureaux fermés où nous pouvons nous isoler pour des appels téléphoniques ou des rencontres privées.



Quels sont vos outils de planification de tâches ?

Clio, Clio, Clio ! L’application intègre les calendriers et autres fonctionnalités d’Outlook, ce qui rend la planification encore plus efficace.


Quel est votre rituel autour du café (ou tout autre liquide chaud que vous consommez le matin) ?

Les avocats et étudiants de NOVAlex sont de grands amateurs de café ! Notre fournisseur est Café Liégeois Canada, une start-up montréalaise qui propose des capsules 100% bio-compostables, compatibles avec les machines Nespresso®.


Quelle est l'émission de télé, ou quelle série, quel livre, quelle toune tout le monde devrait écouter/lire ?

Le livre « Start Something That Matters » de Blake Mycoskie, fondateur de Toms Shoes. Un ami entrepreneur me l’a recommandé après que je lui aie parlé du modèle NOVAlex. C’est en partie grâce à ma lecture du récit de cet entrepreneur à fort impact social que j’ai eu le courage de me lancer en affaires.


Quel est votre endroit préféré pour travailler hors du bureau ?

N’importe où où il y a beaucoup de bruit ! Montréal a tellement de petits cafés extraordinaires que je me fais un plaisir de tous les découvrir, petit à petit, pendant que je travaille.


Quel est le meilleur endroit pour développer un réseau ?

Il faut suivre ses passions. J’ai été extrêmement choyé de rencontrer des gens inspirants comme bénévole et ensuite comme président de la Jeune Chambre de commerce de Montréal. Mais j’ai également forgé des relations solides à travers le sport et la politique : c’est souvent en discutant de sujets non reliés à sa pratique d’avocat qu’on développe ses meilleurs clients.


Quelles sont les trois choses que vous faites quotidiennement sans faute ?

Je pédale au spinning et je lis l’actualité d’ici et d’ailleurs à travers toutes les applications de journaux que j’ai sur mon cellulaire. J’aime aussi prendre un moment tout seul avec ma fiancée, Maude, peu importe les autres engagements de la journée. Parfois, ça peut durer quinze minutes, comme on peut passer des heures ensemble. Ça nous permet, tous les deux, de nous retrouver malgré nos horaires chargés, et de discuter, tout simplement.