Rehab Dughmosh
Rehab Dughmosh
Un juge a ordonné que Rehab Dughmosh, une Torontoise accusée de terrorisme, comparaisse en cour lundi, de force s'il le faut, après qu'elle eut refusé de quitter sa cellule pour une audience par vidéo jeudi.

La Couronne explique que l'accusée croit qu’elle a déjà dit tout ce qu’elle avait à dire à la cour.

Rehab Dughmosh fait face à 21 chefs d’accusation, entre autres de tentative de meurtre d’au moins trois personnes pour le compte ou en association avec un groupe terroriste.

La femme de 32 ans a prêté allégeance au groupe armé État islamique lors d’une précédente comparution au tribunal.

La police allègue qu’elle a attaqué des employés et un client dans un Canadian Tire avec un bâton de golf le 3 juin dernier.

Elle aurait ensuite sorti un couteau caché dans ses vêtements, mais les employés du magasin auraient réussi à lui retirer des mains puis à la maitriser.