François Dallaire
François Dallaire
En effet, ce sont 13 millions de dollars qui sont réclamés à Radio-Canada et au journaliste François Dallaire, pour atteinte à la réputation. Zéro Gravité déclare même que les deux reportages diffusés sur elle les a ruinés au point où elle a dû mettre la clé sous la porte, en décembre 2013, apprend-on sur les ondes du FM93.

Zéro Gravité, une entreprise qui possède quatre cliniques médicales au Québec, est destinée à la guérison des problèmes de dos; il s’agit généralement de traitements de « derniers recours » puisque les patients de ces cliniques ont généralement tout essayé avant d’y mettre les pieds.

Deux médecins étaient derrière cette entreprise au Québec : les docteurs Yves Bélanger et Marc Bureau. Or, le premier ayant cédé ses droits au second, seul ce dernier poursuit à présent Radio-Canada.

Une faillite à 10M$

Tout a commencé en 2013, quand la société d’État a diffusé deux reportages sur Zéro Gravité à l’émission La Facture, respectivement en avril et en septembre. À la suite de ces émissions, le chiffre d’affaires de l’entreprise a littéralement fondu, si bien qu’au mois de décembre suivant, celle-ci a dû faire faillite. Dans la demande en justice, on estime sa valeur à 10 millions de dollars.

Or, le Dr Bureau déclare alors avoir été victime d’une injustice flagrante et dit avoir sombré dans une grave dépression à la suite de la perte de son entreprise. Des éléments qu’il impute entièrement aux reportages de Radio-Canada, jugés « injustes et tendancieux ». Le Dr Bureau croit qu’il était irresponsable de ne montrer que les opinions défavorables au sujet de l’entreprise. On dit dans la demande en justice que le jugement impose la vision négative du journaliste et ne donne pas la possibilité de former sa propre idée sur le sujet.

Outre les dix millions équivalant à la valeur de l’entreprise, on demande 1,5 millions à titre de dommages punitifs; le reste équivaut à des dommages moraux et à la perte des biens, saisis lors de la faillite.

L’avocat Jacques Larochelle, connu notamment pour avoir représenté le juge Jacques Delisle dans l’affaire du meurtre de sa conjointe, agira pour Zéro Gravité dans cette affaire.