Anne-Marie Naud
Anne-Marie Naud
La spécialiste des fusions et acquisitions Anne-Marie Naud intègre le groupe de pratique droit des sociétés et droit commercial de la bannière québécoise de Fasken Martineau.

C'est la troisième addition de poids à l'équipe de Fasken à Québec en autant de trimestres, alors que Carl Tremblay et Kateri-Anne Grenier intégraient le cabinet en avril dernier, après avoir quitté Norton Rose.

L'arrivée du Me Naud contribue à la croissance du bureau québécois de Fasken, estime d'ailleurs Carl Tremblay, lui-même devenu associé directeur de l'antenne québécoise de Fasken. Elle ajoutera « de la profondeur à notre équipe transactionnelle », dit-il par voie de communiqué.

Me Carl Tremblay
Me Carl Tremblay
Mes Naud et Tremblay se sont côtoyés chez Ogilvy Renault pendant plus d'une décennie, jusqu'à ce que Me Naud quitte le cabinet, devenu Norton Rose, pour aller chez McCarthy Tétrault en 2011. Elle y a passé les six dernières années. Me Naud est devenue associée chez Ogilvy en 1998.

« Nous avons travaillé ensemble pendant 13 ans chez Ogilvy », dit Anne-Marie Naud en parlant de Carl Tremblay. C’est lui, avec l'associé directeur pour le Québec, Éric Bédard, qui l'a recrutée. « C'est certain que je vais en terrain connu. »

L’avocate des gros dossiers

Anne-Marie Naud apporte un fort bagage de droit commercial avec elle: elle a piloté les aspects légaux de grands dossiers, telles l'acquisition du réseau de quincailliers BMR par la Coop fédérée, ou encore la transaction qui a ramené les activités d'assurance vie de la défunte Axa sous la coupe de SSQ, en les rachetant d'Intact.

Barreau 1992, Anne-Marie Naud a dirigé plusieurs opérations de financement et de restructuration de sociétés publiques et privées. Elle pratique également dans les dossiers de franchise et de distribution, et conseille ses clients sur la gouvernance d'entreprise et la conformité.

Elle sera fort occupée chez Fasken. Si la hausse anticipée des taux d'intérêt peut avoir un impact à la baisse sur le dynamisme des fusions et acquisitions (F&A), « il va y avoir beaucoup de consolidation dans les entreprises », prévoit Me Naud.

Son rôle chez Fasken consistera d'ailleurs à établir ou consolider les liens entre les différents bureaux de Fasken pour les dossiers de F&A et de consolidation. C'est un secteur en croissance, dans lequel Fasken veut occuper davantage d'espace, à Québec notamment, « où beaucoup d'entreprises ont d'excellentes évaluations ». Enfin, l'un des aspects qui motivent Anne-Marie Naud à passer chez Fasken, c'est « l'accent sur le marché de la PME ».

Issue de la promotion 1990 de l'Université Laval, la Québécoise d'origine est première vice-présidente de la Fondation Jane H.-Dunn qui soutient les étudiants aux prises avec des problèmes de déficience intellectuelle.