L'événement se tiendra au Bistro L’Arrivage du Musée Pointe-à-Callière le 3 octobre.

Louis Gouin, le nouveau juge coordonnateur de la chambre commerciale de la Cour supérieure
Louis Gouin, le nouveau juge coordonnateur de la chambre commerciale de la Cour supérieure
« On a pris la saine habitude d'inviter les nouveaux juges coordonnateurs pour qu'ils nous fassent part de leurs attentes et qu'ils rencontrent les plaideurs en faillite et insolvabilité », explique Joseph Reynaud, associé chez Stikeman Elliott et président de la section québécoise de la faillite et de l'insolvabilité à l'Association du Barreau canadien.

C'est l'une des sections les plus dynamiques de l'ABC, alors que ses événements mobilisent souvent jusqu'à 200 personnes.

Joseph Reynaud, associé chez Stikeman Elliott
Joseph Reynaud, associé chez Stikeman Elliott
Ces rencontres entre juges et plaideurs sont importantes, poursuit Me Reynaud. « On plaide des dossiers complexes, qui nécessitent la collaboration de toutes les parties et qui mobilisent des ressources judiciaires importantes. »

Dans le passé, les juge Clément Gascon et Martin Castonguay se sont adressés aux membres de la section. Puis, ce seront les formations et les colloques qui tiendront les avocats spécialisés en faillite et insolvabilité occupés.

On met ainsi en place un mini-colloque de formation qui sera ouvert aux praticiens du droit et de la construction, plus tard cet automne.

Le but : aborder les enjeux de la restructuration des compagnies de construction. Dans la foulée de la Commission Charbonneau, poursuit Me Reynaud, on a assisté par exemple à la liquidation de joueurs importants du trafic d'influence tels Catania.
Cliquez ici pour plus de détails