Randy Tshilumba coupable du meurtre de Clémence Beaulieu-Patry
Randy Tshilumba coupable du meurtre de Clémence Beaulieu-Patry
Randy Tshilumba, 21 ans, a été reconnu coupable du meurtre prémédité de Clémence Beaulieu-Patry dans une épicerie Maxi de Montréal le 10 avril 2016.

C'est ce qu'a déterminé le jury, qui avait entamé ses délibérations en après-midi le 17 octobre.

Ce verdict a été prononcé au terme de quatre jours de délibérations. Il a été accueilli par les pleurs des parents de la victime rassemblés dans la salle de cour.

Randy Tshilumba, 21 ans, est ainsi condamné à une peine d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Quatre verdicts étaient possibles: meurtre prémédité, meurtre non prémédité, homicide involontaire et non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux.

L'acquittement n'était pas une option, puisque Randy Tshilumba a reconnu avoir poignardé à mort Clémence Beaulieu-Patry.

La défense a tenté de convaincre les jurés que leur client souffrait d’un trouble mental au moment de tuer son ex-camarade de classe du secondaire et que ce trouble mental le rendait incapable de juger de la nature de son geste ou de savoir que son geste était mauvais.

La poursuite de son côté a tenté de démontrer que le meurtre était prémédité. L’accusé s’était rendu au Maxi à plusieurs reprises dans la semaine précédant le meurtre.

Le ministère public a soutenu qu'il savait très bien ce qu'il faisait. Il avait ainsi apporté des vêtements de rechange pour modifier son apparence après le crime et s'est caché de la police pendant sept heures après le crime dans les toilettes d'un Tim Hortons. Il avait aussi fait des recherches sur Internet pour trouver comment cacher son couteau et faire disparaître les taches de sang.