La palme de la meilleure note revient cette année à Sandra Lando
La palme de la meilleure note revient cette année à Sandra Lando
Ça y est, les résultats statistiques des examens du Barreau sont disponibles. Pour l’année 2016-2017, le taux général de réussite est de…83%! Il s’agit d’une hausse d’environ 1% sur l’année précédente. Félicitations à tous!

Ce résultat comprend les 1 231 étudiants qui ont suivi la formation professionnelle avec ou sans les cours préparatoires, y compris ceux qui ont dû faire l’examen de reprise, pour les sessions d’automne 2016 et d’avril 2017.

L’UdeM, grande gagnante

Cette année, c’est l’Université de Montréal qui a raflé la plupart des prix : elle obtient le meilleur taux de réussite avec cours préparatoires et sans cours préparatoires, et l’étudiante qui a obtenu le meilleur résultat est issue de cette Faculté.

Les 200 étudiants de l’UdeM qui ont choisi de ne pas faire les cours préparatoires ont obtenu un taux de réussite fracassant de 95%. L’UQÀM suit juste après, alors qu’elle ne compte que trois échecs pour 42 réussites, portant son taux de réussite à 93%. Ensuite, la Faculté de droit de McGill obtient le taux honorable de 88%; suivent Laval à 85%, Sherbrooke à 84% et Ottawa à 75%.

Pauline Lachance en deuxième position
Pauline Lachance en deuxième position
Pour ceux qui ont plutôt opté pour la formation en huit mois (avec les cours préparatoires), le taux de l’UdeM est semblable, alors qu’elle obtient 94%. Sherbrooke trône avec elle au sommet, avec 93%. Dans l’ordre ensuite, Laval (75%), Ottawa (75%), et l’UQÀM (74%). McGill ferme la marche avec 60%. Notons cependant que pour l’année 2016-2017, seuls cinq étudiants ont choisi le parcours en huit mois; trois d’entre eux l’ont réussi.

Les meilleurs résultats

La palme de la meilleure note revient cette année à Sandra Lando, de l’UdeM. Elle est à présent stagiaire en droit chez Gowling WLG.

Surprise en deuxième position : trois étudiantes arrivent ex aequo! Il s’agit d’Arianne Perreault, de l’Université de Sherbrooke, de Pauline Lachance, de l’UQÀM, et de Cindy Thiffault, elle aussi de l’UdeM.

Félicitations à elles quatre!

Les résultats par classement

Avant de commencer la formation, tous les étudiants doivent se soumettre à une évaluation diagnostique, qui évalue les compétences des candidats. Ils obtiennent par la suite une note variant de R-1 à R-4. Les étudiants obtenant les notes R-1 ou R-2 sont dirigés vers la formation sans cours préparatoires. Pour les étudiants obtenant R-3 ou R-4, on recommande plutôt de suivre ces cours. Cet avis est cependant simplement informatif et nul n'est tenu de le suivre.

Cindy Thiffault, elle aussi en deuxième position
Cindy Thiffault, elle aussi en deuxième position
Ceux qui ont obtenu la recommandation R-1 et qui ont choisi uniquement la formation professionnelle ont passé à 95%. La proportion de réussite est la même pour ceux qui ont décidé malgré tout de suivre les cours préparatoires.

Les étudiants qui se sont vus attribuer R-2 et qui ont fait directement la formation professionnelle ont un taux de passage combiné (régulier et reprise) de 88%. Ce taux grimpe à 92% chez ceux qui ont fait les quatre mois de cours préparatoires.

Pour tous les candidats avec la note de R-3 qui ont décidé de ne pas suivre la recommandation de faire les cours préparatoires, le taux de réussite est de 77%. Ceux qui ont suivi cette recommandation ont passé à 79%.

Les étudiants avec le plus de difficultés obtenaient la note de R-4. Certains ont décidé malgré tout de faire directement la formation professionnelle : seulement 40% l’ont réussie avec succès. Le taux monte à 66% chez ceux qui ont suivi la recommandation.

Enfin, les étudiants qui ont déjà coulé une fois les évaluations régulière et de reprise peuvent se réinscrire, mais ils sont tenus de faire les cours préparatoires. Parmi ceux-ci, 75% ont obtenu la note de passage.