Yan Paquette est un avocat au parcours bien rempli
Yan Paquette est un avocat au parcours bien rempli
Début novembre, Me Yan Paquette est devenu sous-ministre associé – sous-procureur général adjoint au ministère de la Justice provincial. Il gravit ainsi un autre échelon dans son parcours au gouvernement entamé en août 2013, alors qu’il devenait conseiller au Bureau de la sous-ministre de la Justice.

Ses nouvelles fonctions : assister la Direction générale des affaires juridiques dans la supervision des contentieux du Procureur général, et assister aussi des directions d’affaires juridiques d’autres ministères, et de nombreuses directions conseils et directions d’orientation, dont le Bureau des affaires criminelles et pénales et celui des affaires autochtones.

Me Paquette a une feuille de route bien remplie. Avant d’entrer au ministère de la Justice, il a eu un long parcours de plaideur tant dans de grands cabinets qu’au parapublic. À ses débuts et jusqu’en 2004, il a été avocat plaideur chez McCarthy Tétrault, puis a rejoint l’Autorité des Marchés financiers (AMF), où il a œuvré pendant six ans. Il y a été tour à tour avocat, directeur des inspections et des enquêtes, puis directeur des OAR, de l’indemnisation et des pratiques en matière de distribution.

Retour au privé en janvier 2011, alors qu’il passe chez Langlois (alors Langlois Kronström Desjardins). Il y restera près de trois ans, jusqu’à ce qu’il joigne le ministère de la Justice. Il occupera les fonctions de conseiller au Bureau de la sous-ministre de la Justice, de Secrétaire général et Directeur du Bureau de la sous-ministre de la Justice, et de Sous-ministre associé à la Direction générale de l’accès à la justice, avant d’entamer ses fonctions actuelles.