Un regroupement de femmes s'est présenté au palais de justice de Québec. Crédits Photo : Radio-Canada/Maxime Corneau
Un regroupement de femmes s'est présenté au palais de justice de Québec. Crédits Photo : Radio-Canada/Maxime Corneau
Une quarantaine de femmes ont pris d'assaut le palais de justice de Québec ce matin.

Cette action surprise et pacifique avait pour but de demander une réforme du système judiciaire dans le traitement qu'il réserve aux victimes d'agressions sexuelles, explique leur porte-parole Isabelle Boily. « On demande à la justice, à cette grosse institution patriarcale là de changer ses façons de faire, de changer les façons de traiter les victimes. C'est une transformation en profondeur qu'on souhaite. »

Les manifestantes soutiennent que le système judiciaire est injuste envers les victimes d'agression sexuelle et de harcèlement. « Au nom de l'impunité des agresseurs, on fait subir toutes sortes de choses aux victimes », ajoute Mme Boily.

Si les agresseurs ont droit à la présomption d'innocence, Isabelle Boily estime que les victimes devraient être crues et entendues d'emblée.

À 11 h 30 une marche pacifique est organisée pour dénoncer la violence faite aux femmes. Le point de ralliement est donné à la Place de l'Université-du-Québec. Les marcheuses se rendront jusqu'au palais de justice.