La juge Kristine Eidsvik, accusée d'avoir fait des remarques racistes
La juge Kristine Eidsvik, accusée d'avoir fait des remarques racistes
La juge Kristine Eidsvik, accusée d'avoir fait des remarques racistes à une classe d'étudiants en droit, a démissionné de son poste de juge en résidence de l'Université de Calgary. Le Conseil canadien de la magistrature a confirmé qu'il examinait une plainte concernant la juge qu'il avait reçue la fin de semaine dernière.

La juge de la Cour du Banc de la Reine, Kristine Eidsvik, a présenté ses excuses aux étudiants en droit de l'Université de Calgary pour avoir tenu des propos qui auraient été « insensibles aux minorités raciales ».

La semaine dernière, Kristine Eidsvik a été invitée à donner un cours de deuxième année à l'Université de Calgary, où elle racontait une histoire au sujet du fait qu’elle était nerveuse dans une pièce remplie de « grands individus noirs ».

Selon les étudiants, elle aurait enchaîné en disant qu’elle était habituée à être dans sa « tour d’ivoire », où elle est normalement loin des « racailles ».

Kristine Eidsvik s'est excusée auprès de la classe le lendemain, disant qu'elle « était incommodée » à la suite de ses commentaires.

Démission de l'Université de Calgary

Le doyen de la faculté de droit, Ian Holloway
Le doyen de la faculté de droit, Ian Holloway
Le doyen de la faculté de droit, Ian Holloway, a envoyé un courriel au personnel et aux étudiants mercredi après-midi.

« Je vous écris pour vous indiquer que la juge Eidsvik a démissionné aujourd'hui de son poste de juge en résidence », était-il écrit.

Dans un autre communiqué, l'université a confirmé la démission et a remercié Mme Eidsvik. « Le programme de juge en résidence offre de formidables possibilités d'apprentissage aux étudiants, aux professeurs et au personnel, et nous apprécions les contributions que la juge Eidsvik a faites à la faculté de droit pendant son mandat. »

L'examen de la plainte pourrait prendre plusieurs mois.

Kristine Eidsvik a été nommée juge à la Cour du Banc de la Reine en 2007.