Me Dimitrios Strapatsas est coupable d’avoir aidé un meurtrier
Me Dimitrios Strapatsas est coupable d’avoir aidé un meurtrier
Dimitrios Strapatsas, 44 ans, accuse le coup. Cet avocat est récemment passé devant le tribunal pour avoir aidé John Boulachanis à divulguer l’identité d’un délateur.

En échange de l’aide d’un détenu pour la mise en ligne de la vidéo incriminante, M. Boulachanis promettait 200 dollars à celui-ci. Cette somme a été remise en billets de 20 dollars à une femme, dans un Tim Hortons de Montréal, par Dimitrios Strapatsas.

Depuis, l’ancien avocat a vu sa carrière s’arrêter abruptement, rapporte Le Journal de Montréal.

L’avocat Nicholas St-Jacques
L’avocat Nicholas St-Jacques
« Il se ramasse à travailler dans un entrepôt comme livreur. L’accusation a eu un impact dévastateur sur sa carrière », a lancé hier l’avocat Nicholas St-Jacques, tout en demandant au tribunal que son client évite la prison.

Pour la procureure, Strapatsas doit aller en prison. Elle suggère une peine de 18 mois de prison.

La défense, de son côté, ne croit pas que la prison soit utile et estime que le risque de récidive est nul. Elle recommande plutôt 240 heures de travaux communautaires.

Le juge Marc-André Dagenais
Le juge Marc-André Dagenais
M. Strapatsas a également été suspendu du Barreau.

Le juge Marc-André Dagenais rendra sa sentence dans trois semaines, au palais de justice de Montréal.