Me Jénika Théorêt a intégré GardaWorld en tant qu'avocate, enquêtrice et médiatrice accréditée
Me Jénika Théorêt a intégré GardaWorld en tant qu'avocate, enquêtrice et médiatrice accréditée
Me Jénika Théorêt, assermentée en novembre 2017, a intégré GardaWorld, une société spécialisée dans la sécurité, en tant qu'avocate, enquêtrice et médiatrice accréditée.

« Ils ont décidé d'avoir une avocate pour le service conseils et enquête de Montréal. Ils ont donc créé ce poste pour moi après que j'y ai effectué mon stage du Barreau. Je suis en charge de tous les services de prévention, formation, enquête et médiation que nous offrons à l’externe spécifiquement liés aux situations de harcèlement psychologique et de conflits en milieu de travail », dit-elle.

L'avocate de 27 ans originaire de Sainte-Catherine, sur la Rive-Sud, s'occupe de donner de la formation sur les assises légales des employés de GardaWorld qui sont à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. « Je leur donne des conseils sur la manière d'intervenir lors d'une fouille par exemple », dit Me Théorêt.

L'avocate est diplômée de l'Université de Montréal (2016) et a également obtenu un diplôme de techniques policières au Collège Maisonneuve en 2013. « Je voulais d'abord être policière pour des questions de justice », explique l’avocate.

La jeune femme a d'ailleurs été cadette au Service de police de la Ville de Montréal. Elle a ainsi fait des patrouilles préventive à vélo et elle est intervenu auprès des jeunes dans les parcs. Elle a également visité des écoles primaires pour sensibiliser les enfants à la sécurité et à la cyberintimidation.

« Mais je me suis rendue compte qu'il y avait d'autres moyens de travailler pour la justice. J'avais suivi beaucoup de cours de droit durant mon diplôme de techniques policières que j'ai beaucoup aimés, alors j'ai décidé de faire un bac », explique la jeune femme.

Après avoir terminé l'école du Barreau, Me Théorêt a suivi une formation en médiation qu'elle a obtenue en janvier 2018.

Elle a également été étudiante au cabinet René Labrosse, un cabinet criminaliste à Montréal, ainsi qu'au sein de la clinique juridique des aînés. Dans ce cadre-là, elle a assisté Me Ann Soden, une avocate spécialisée en droit successoral et droit des aînés.