Marie-Christine Tropper a rejoint il y a peu le cabinet Richer Gagnon et associés
Marie-Christine Tropper a rejoint il y a peu le cabinet Richer Gagnon et associés
Me Marie-Christine Tropper a rejoint il y a peu le cabinet Richer Gagnon et associés qui est le service d’aide juridique de Longueuil. Elle y a effectué son stage du Barreau de juin 2017 à son assermentation le 21 décembre 2017.

Elle y est donc restée en tant qu’avocate.

« J’ai été séduite par ce cabinet, car j’ai réalisé assez tôt que je voulais faire du droit social. Je trouve cela important de favoriser un meilleur accès à la justice en représentant les personnes en situation difficile. Ce sont des valeurs qui me rejoignent », explique-t-elle.

Elle pratique essentiellement en droit de la famille et droit du logement et s’attaque aussi aux dossiers qui comportent une problématique de santé mentale.

La jeune femme de 24 ans, originaire de Granby, détient un bac en droit qu’elle a obtenu en 2016 à l’Université de Montréal.

Alors qu’elle vient d’une famille de médecins, elle a décidé d’opter pour le droit pour aider les gens. « Je suis quelqu’un de plutôt empathique et je voulais travailler dans un domaine qui me permettait d’aider les autres. En plus, j’aime beaucoup lire et argumenter », dit-elle.

Impliquée dans la communauté, Me Tropper a effectué de nombreux bénévolats. Elle a passé deux étés (2012 et 2013) dans la maison de soins palliatifs de Bromont, et en 2016, elle a été monitrice dans un camp pour jeunes atteints de déficience intellectuelle ou d’autisme.