Alain Perreault, coupable du meurtre de Lyne Massicotte
Alain Perreault, coupable du meurtre de Lyne Massicotte
Une juge invitée à « aller chier », les juristes de l’Aide juridique qualifiés d’avocats « bas de gamme » et une tirade contre le système de justice : Alain Perreault, coupable du meurtre de Lyne Massicotte, a visiblement perdu son calme devant les trois juges chargés d’entendre une requête pour rejeter son appel, lundi le 12 mars, écrit le Journal de Québec.

« Belle justice, han! Belle justice canadienne! » a-t-il alors déclaré, avant d’enchaîner devant la juge en disant : « Allez donc chier ma chère madame! », écrit le JdQ.

La cause : il vient de se faire débouter à nouveau. Le procureur du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Pierre Bienvenue, a réussi à faire rejeter son appel, dans cette saga judiciaire qui dure depuis plusieurs années et qui a accouché de plusieurs procès.

À la suite d’un opération « Mr. Big », Alain Perreault avait été reconnu coupable, en 2011, de meurtre au premier degré de Lyne Massicotte. En 2014, la Cour suprême avait renvoyé la cause à la Cour d’appel, qui a ordonné la tenue d’un nouveau procès l’année suivante. Le verdict est tombé le 29 septembre 2019, identique au premier : meurtre avec préméditation.

Perreault avait fait appel de cette dernière décision. Seulement voilà, son avocat Stéphane Beaudoin est décédé peu après. La Couronne lui a donc fait parvenir une liste d’avocats de l’Aide juridique, que Perreault a rejeté du revers de la main.

« D’après moi, s’ils acceptent l’Aide juridique, c’est des avocats de très bas de gamme », a-t-il déclaré devant la Cour d’appel, rapporte le JdQ. Il en a rajouté en ironisant que la cause la plus grave qu’avait dû voir un avocat de l’Aide juridique de Port-Cartier, c’est « un chien qui a fait un caca sur le terrain d’un autre ».

Dans ces circonstances, Perreault n’a pas remplacé son avocat et son appel a été rejeté, à la demande de la Couronne.