McDonald’s refuse que Maxime Fullum, utilise la marque de commerce McDelivery
McDonald’s refuse que Maxime Fullum, utilise la marque de commerce McDelivery
McDonald’s refuse que Maxime Fullum, propriétaire de l’entreprise Champibec, utilise la marque de commerce McDelivery au Canada, rapporte Le Journal de Montréal.

Les avocats du géant de la restauration rapide le lui ont fait savoir en lui envoyant une mise en demeure.

Pourtant, M. Fullum, qui produit des champignons dans ses installations de Lac-Brome, en Estrie, dit avoir mis la main sur la marque de commerce McDelivery en 2015.

Les documents officiels de l’Office de la propriété intellectuelle du Canada (OPIC) montrent que M. Fullum a bel et bien obtenu un avis d’approbation sur les noms de domaine McDelivery.ca et McLivraison, et la marque de commerce McDelivery.

M. Fullum a choisi le nom « McDelivery » pour « Mushroom Canada ». Il livre en effet ses produits aux restaurateurs et aux épiceries.

McDonald’s soutient que la marque McDelivery lui appartient, alors que depuis 2012 la multinationale avait pourtant oublié de renouveler les droits sur cette marque de commerce au Canada.

« Monsieur Fullum n’est pas titulaire de la marque de commerce McDelivery/McLivraison. Il a simplement déposé une demande d’enregistrement du nom au Canada un mois après que McDonald’s ait annoncé le lancement du projet pilote de McLivraison aux États-Unis », a souligné hier la porte-parole de McDonald’s Canada, Anne-Julie Maltais.

Le producteur dit être ouvert à une entente hors cour avec McDonald’s qui jusque-là, lui a proposé 3 000 dollars. « Je suis sûr que ça doit leur coûter beaucoup plus cher en frais d’avocats », dit-il.