Me Stéphanie Pelletier Quirion a récemment intégré le cabinet boutique Bédard Poulin
Me Stéphanie Pelletier Quirion a récemment intégré le cabinet boutique Bédard Poulin
Me Stéphanie Pelletier Quirion a récemment intégré le cabinet boutique Bédard Poulin, à Québec. « J'adore l'ambiance de travail et j'ai développé des affinités avec les autres avocats. Nous partageons la même vision de la pratique », explique-t-elle.

Elle travaille sur ses dossiers personnels, mais aussi sur ceux de Me Stéphane Poulin qui exerce essentiellement en droit criminel financier et économique.

Depuis toujours, Me Pelletier Quirion veut devenir avocate. Il faut dire qu'elle a grandi dans le milieu du droit dès son plus jeune âge. « Mon père était capitaine enquêteur à la Sûreté du Québec et ma mère juge à la Cour criminelle de Québec et ancienne procureure en chef de la Couronne », raconte la jeune femme de 27 ans.

Sa mère l'emmenait donc au palais de justice pour les comparutions du matin et elle passait aussi ses journées à la garderie du palais. Au fil des années, elle s'est « plus définie « du côté de la défense.

Me Pelletier Quirion a donc entamé son bac en droit à l'Université Laval puis a été assermentée en 2015. Après avoir été successivement étudiante et stagiaire, elle est devenue avocate au cabinet Thibault Roy, un cabinet spécialisé en droit criminel.

Depuis qu'elle a revêtue la toge, la jeune femme a aussi eu l'occasion de travailler sur des dossiers impliquant plusieurs avocats et plusieurs coaccusés, ce qui lui a permis d'acquérir de nouvelles compétences.

L’avocate s’est dernièrement impliquée dans son ancienne école secondaire, le Collège François-de-Laval, pour expliquer le rôle d’un avocat de défense dans le processus judiciaire.