Grève générale pour les avocats et notaires de l’AMF
Grève générale pour les avocats et notaires de l’AMF
Au terme d’une assemblée générale extraordinaire, les avocats et notaires de l'Autorité des marchés financiers (AMF), représentés par Les avocats et notaires de l’État québécois (LANEQ) ont voté à 88% pour une grève générale de 5 jours consécutifs ou non consécutifs, qu’ils débuteront quand ils le jugeront opportun.

Selon Me Marc Dion, président de LANEQ, la grève est devenue le seul moyen de ramener l'AMF à la table de négociation. D’autant plus que l’Autorité avait récemment annulé trois séances de négociation.

« Le signal de nos membres est clair. Le mode de négociation où l'AMF est entièrement à la solde du gouvernement Couillard, dans la détermination des conditions de travail de ses avocats et notaires, démontre le simulacre d'autonomie de l'AMF comme organisme public autonome », a-t-il déclaré.

LANEQ réclame, pour les avocats de l'AMF, en toute équité, sur le plan salarial des augmentations de 2,5 % par année comme il a été octroyé à leurs confrères en droit criminel.

La grève aura notamment pour conséquence de retarder les audiences du dossier Audace, procès pénal impliquant un important délit d’initié au pays, ainsi que celui de PlexCoin dans lequel les avocats de l’Autorité ont fait cesser le financement illégal international de plusieurs millions de dollars d’une cryptomonnaie.