L'avocat criminaliste Jean Petit
L'avocat criminaliste Jean Petit
L'avocat criminaliste Jean Petit est radié pour une période de trois mois par le Conseil de discipline du Barreau de Québec.

L'ex-avocat du tueur de la grande mosquée a été déclaré coupable en octobre dernier. Me Petit avait proposé une radiation de cinq jours en exposant au Conseil de discipline avoir eu des problèmes financiers.

L'avocat expérimenté de 59 ans a expliqué lors de l'audience sur sanction avoir investi plus de 500 000 dollars auprès du conjoint d'une fraudeuse qu'il défendait. Il affirme avoir été arnaqué, mais a préféré ne pas porter plainte à la police ni même intenter une poursuite civile.

Difficultés financières

Il a depuis éprouvé des difficultés financières et il a été forcé de faire une proposition à ses créanciers.

Dans le contexte, le Comité de discipline a rejeté la proposition du syndic de radier Me Petit pour six mois estimant que cela « pourrait avoir des impacts significatifs qui auraient plutôt pour effet de le punir que de le dissuader de récidiver », peut-on lire dans la décision.

En plus des trois mois de radiation, Jean Petit écope d'une amende de 5000 dollars.

L'avocat n’en est pas à ses premiers démêlés avec son ordre professionnel, lui qui doit faire face à une vingtaine d'autres chefs d'infraction déontologique au cours des prochains mois.