Il y a de nombreuses raisons de vouloir passer en contentieux
Il y a de nombreuses raisons de vouloir passer en contentieux
Le désir d’être membre d’une équipe pour faire avancer des projets, une passion pour l’entreprise… Il y a de nombreuses raisons de vouloir passer en contentieux, pour les jeunes avocats comme pour les seniors.

Mais est-ce la bonne décision? Law360 énumère cinq raisons qui peuvent faire pencher la balance...

1. Vous avez l’entreprenariat dans le sang

Voilà qui est capital. Sans nécessairement être titulaire d’un MBA, il faut impérativement avoir une passion pour l’entreprenariat. Que l’entreprise visée soit une multinationale ou un projet en démarrage, l’avocat qui veut devenir conseiller juridique doit vouloir s’investir à 100% dans les affaires de la société, d’une manière telle qu’en être le conseiller externe ne suffirait pas.

Plus un conseiller juridique est attaché à son entreprise et porte son message, plus la relation qu’il développera avec cette entreprise sera forte et plus ses conseils auront de la profondeur et de l’importance.

2. Vous misez sur moins de compétition et une meilleure relation client

Alors que les cabinets d’avocats évaluent généralement les performances de manière individuelle, les entreprises misent davantage sur un résultat d’ensemble. Donc, un conseiller juridique bénéficie du succès de l’entreprise dans laquelle il exerce. Si vous voulez être membre d’une équipe qui travaille ensemble, plutôt qu’être en compétition avec vos collègues, alors peut-être que ce travail est pour vous.

Ensuite, la relation client prend toute son importance parce que le conseiller juridique a un intérêt personnel dans le succès de l’entreprise. À l’inverse, certains avocats qui œuvrent comme conseillers externes sont frustrés de ne pas pouvoir être témoins du résultat des actions menées à la suite de leurs conseils.

3. Vous avez envie de relever de nouveaux défis

Si vous sentez avoir atteint le maximum de votre potentiel comme avocat en cabinet, alors vous n’êtes pas seul. C’est souvent la raison pour laquelle certains avocats décident de passer en contentieux. Être contentieux juridique comporte des défis différents de ceux de la pratique dans une firme.

De plus, les conseillers juridiques ont souvent l’occasion de donner un avis non juridique sur plusieurs enjeux, une possibilité que n’ont pas les conseillers externes. Par exemple, l’avocat en contentieux doit souvent orienter la recherche d’avocats plaideurs lorsque survient un litige.

4. Vous refusez de rater une belle occasion

En matière de postes d’avocats en contentieux, il y a généralement plus de demande que d’offre. C’est pourquoi vous pourriez être tenté de sauter sur l’occasion si elle se présente. Comme les offres sont assez rares, en recevoir une de la bonne société au bon moment peut n’arriver qu’une seule fois dans une carrière.

Dans l’attente, il peut être important de se familiariser avec les domaines de droit pertinents, pour justement savoir reconnaître une « offre qu’on ne peut refuser » lorsqu’on y est confronté.

5. Vous recherchez plus de stabilité

Il n’est pas rare qu’on exige des jeunes avocats en cabinet qu’ils travaillent les soirs et les fins de semaine, au moins à l’occasion. Malgré tout, il y a un stade où le traitement offert ne peut pallier le désir d’avoir une famille ou du temps libre. Évidemment, travailler en entreprise signifie avoir un salaire plus stable sans avoir à se soucier continuellement de trouver des clients.

Attention cependant : il est important de ne pas rompre les liens avec son ancien cabinet et ses anciens collègues, qui peuvent être de précieux contacts pour l’avenir.