Me Keith Linda Lazard intègre le contentieux de la Ville de Laval
Me Keith Linda Lazard intègre le contentieux de la Ville de Laval
Me Keith Linda Lazard intègre le contentieux de la Ville de Laval en tant qu’avocate-assistante juridique. Elle quitte donc Force légal, un cabinet dans lequel elle a exercé à peine un mois et qui se trouvait à Vaudreuil-Dorion.

« Je voulais me rapprocher de chez moi, et Laval se trouve à moins de 15 minutes de mon domicile. Cet emploi m’offre une certaine stabilité, beaucoup d’avantages sociaux et il est bien rémunéré », explique cette avocate de 37 ans.

Originaire de la Guadeloupe, Me Lazard est venu au Canada à 17 ans. « J’ai toujours rêvé de parler parfaitement bien l’anglais », dit-elle pour justifier ce choix.

Elle est entrée en droit à l’Université d’Ottawa, où elle a eu sa licence en droit civil en 2002 et son bac en common law en 2003. Elle est membre du Barreau depuis 2006.

« Je voulais faire du droit car j’aime défendre les gens et j’ai horreur des injustices, d’autant plus que je suis chrétienne. Quand j’avais 14 ans, mes parents disaient aussi que j’allais devenir avocate car je contestais tout. Finalement, je n’ai pas été déçue et si c’était à refaire, je le referai », explique-t-elle.

Me Lazard a fait son stage du Barreau à la Cour d’appel, aux côtés du juge Michel Robert, puis a travaillé au cabinet Dominique Larose et associés. Elle y a exercé aux côtés de l’ex-avocat, Claude F. Archambault, avant que celui-ci ne soit radié.

« À son départ en 2010, j’ai repris tous ses dossiers en droit civil. Arrivé en 2015, je n’avais plus de clients car je n’avais pas trouvé le temps de faire du développement d’affaires. Je suis alors arrivée chez Davies, comme parajuriste en litige, c’est là que j’ai appris le droit des affaires », explique-t-elle.

De 2016 à 2017, elle a ensuite travaillé chez Ekitas, un cabinet spécialisé en droit fiscal. C'est après cette expérience qu'elle s'est jointe pour quelques semaines à peine à Force legal.