Le robot a été formé par Magalie Dansac Le Clerc
Le robot a été formé par Magalie Dansac Le Clerc
Le cabinet d’avocat Baker McKenzie a mis au point l’assistant personnel intelligent Lancelaw, qui devrait permettre aux avocats de la firme de se tenir au courant sur une base hebdomadaire des innovations et des progressions de la pratique juridique.

Le robot a été formé par Magalie Dansac Le Clerc et Thomas Defaux, deux avocats de la branche parisienne du cabinet.

Lancelaw a la capacité d’apprendre par lui-même et devrait améliorer ses sélections au fil du temps, estiment ses «mentors».

«Notre robot est devenu une source d’information très précieuse et ce, dès ses premières semaines d’entrée en fonction», ont-ils souligné. La technologie animant le robot a été développée par l’innovateur Benoît Raphaël.

Le robot a été également formé par Thomas Defaux
Le robot a été également formé par Thomas Defaux
«C’est un média qui apprend de nos actions et avec lequel nous avons une relation privilégiée : cette interaction permet à la fois de surprendre et d’enrichir les personnes qui l’utilisent. Baker McKenzie est le premier cabinet d’avocats qui s’est lancé dans cette formidable aventure avec nous», soutient le concepteur.

Lancelaw est l’un des composants de la stratégie d’innovation interne de Baker McKenzie, qui vise à «améliorer l’expérience client».