L'ex-procureur en chef de la commission Charbonneau et inspecteur général de la Ville de Montréal, Denis Gallant
L'ex-procureur en chef de la commission Charbonneau et inspecteur général de la Ville de Montréal, Denis Gallant
Son nom devrait être soumis mercredi ou jeudi aux élus de l'Assemblée nationale, que les deux tiers d'entre eux devront approuver. S'il obtient le poste de président-directeur général de l'AMP, M. Gallant pourrait être en poste pour un maximum de sept ans.

La création de l'AMP était la première recommandation de la commission Charbonneau. La loi l'instaurant a été proposée en juin 2016 mais n'a finalement été adoptée que l'automne dernier. Elle est entrée en vigueur le 1er décembre.

L'AMP a le mandat de s'assurer que tous les contrats accordés par les ministères, les sociétés d'État, les organismes gouvernementaux et les municipalités sont conformes aux normes et font l'objet d'une saine concurrence.

Elle a le pouvoir de se pencher sur n'importe quel contrat, que ce soit à sa propre initiative, à la suite d'une plainte déposée par un sonneur d'alerte ou à la demande du président du Conseil du Trésor.

En cas d'irrégularité, l'AMP peut recommander la modification, la suspension voire l'annulation d'un contrat financé par des deniers publics.