Elle obtient 85 000 $ d’un avocat qui lui a lancé des pâtes
Elle obtient 85 000 $ d’un avocat qui lui a lancé des pâtes
C’est un conflit survenu en Mars 2015 au restaurant Roma Ristorante Italiano, à Oakville au Connecticut, qui est à l’origine de l’incident.

Selon le ABA Journal, James P. Sweeney, avocat immobilier à la retraite ayant pratiqué en Floride, au New Jersey et au Maryland, était en pleine altercation avec un autre client du restaurant et a décidé de sévir par une attaque bien originale.

Voulant lancer le contenu de son plat de pâtes à son opposant, c’est plutôt Mme Constance Koulmey, une cliente qui quittait le restaurant au même moment, qu’il a atteint en plein au visage.

Mme. Koulmey a alors entrepris une poursuite à l’endroit de M. Sweeney pour les dommages causés par la « négligence et l’imprudence » de l’avocat.

Selon le document de poursuite, la force de l’impact aurait provoqué la chute de Mme Koulmey. Tombée par terre, elle s’est cognée la tête. Elle affirme que le choc lui a provoqué une commotion cérébrale, des douleurs à la tête, au cou et au dos, et une élévation de sa pression sanguine.

Comble de la malchance, la sauce fra diavolo épicée qui accompagnait les pâtes lui aurait coulé dans les yeux, provoquant des brûlures oculaires.

Après trois heures et demi de délibération à Waterbury, Connecticut, les jurés ont reconnu Sweeney responsable des dommages subis par Constance Koulmey. La plaignante s’est ainsi vue offrir un dédommagement de 85 000 $.

Dans sa défense, James Sweeney avait plaidé qu’il avait agi par « auto-défense » et que Mme Koulmey souffrait déjà de blessures au cou et au dos avant l’incident. Ses arguments n’auront visiblement pas convaincu le jury.