Me Kyla Lee
Me Kyla Lee
Ce dernier avait publié sur le web un commentaire défavorable à son égard.

Me Kyla Lee et sa firme, Acumen Law Corporation, ont soutenu durant le procès que l'avis mis en ligne sur Google Plus traitant la dame de « pire avocate au monde » avait entraîné une baisse de clientèle.

Dans son commentaire truffé de fautes d'orthographe, Hoan Nguyen se plaint d'avoir déboursé près de 2000 $ et d'avoir perdu sa cause, reprochant à Mme Lee et à ses collègues de n'avoir apparemment fourni aucun effort dans cette affaire.

Il conclut en disant qu'elle est la pire avocate au monde et qu'il ne recommanderait ses services à personne, lui octroyant une seule étoile.

M. Nguyen n'a pas répondu à la poursuite civile et ne s'est pas présenté au procès devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique, ce qui signifie que les plaignants ont obtenu des dommages-intérêts par défaut.

Dans sa décision publiée en ligne cette semaine, la juge Catherine Murray affirme que les entreprises détenant des pages sur Google Plus ou des sites du même genre incitent les consommateurs à écrire des commentaires et ne devraient certainement pas s'attendre à ne recevoir que des avis positifs.

Selon la magistrate, une personne raisonnable et bien informée n'accorderait pas de crédit au commentaire de Hoan Ngyuen, écrit de toute évidence sur le coup de la colère par un client frustré.

Elle ajoute que Kyla Lee et sa firme n'avaient pas fourni de preuves démontrant l'ampleur des pertes subies ni expliqué le calcul derrière les dommages-intérêts de 15 000 $ réclamés.

Par conséquent, elle leur accorde 1 $ en dommages-intérêts pour leur signaler sa désapprobation.