Marie-Ève Martineau, avocate chez Ménard Martin
Marie-Ève Martineau, avocate chez Ménard Martin
L’histoire remonte à il y a trois ans. Au mois de juillet 2015, Caroline Lalonde s’est présente à l’hôpital de Gatineau, se plaignant de douleurs au côté droit. Ce qu’on croyait d’abord être une pierre aux reins sera en fait une infection urinaire.

Or, malgré un cas catégorisé comme « urgent », l’hôpital aurait oublié ce diagnostic et Mme Lalonde n’aurait donc été vue par un urologue qu’en fin d’après-midi. 24 heures plus tard, alors en observation, elle a fait une chute de pression qui a mené à un arrêt cardio-respiratoire. Maintenue en vie artificiellement, elle sera finalement débranchée, relate le Journal de Montréal.

Le tout s’est donc produit en moins de trois jours.

Pour représenter la famille, Me Marie-Ève Martineau, avocate chez Ménard Martin, cabinet spécialisé en responsabilité médicale. Selon elle, il aurait fallu prescrire immédiatement des antibiotiques à Mme Lalonde et ne pas le faire est donc un manquement fautif. De plus, le long délai avant sa prise en charge est dans la mire de la demande en justice.

Toutes ces allégations devront évidemment être prouvées en Cour.