Me Jaimie Lickers est nommée chef du groupe Droit autochtone de Gowling WLG
Me Jaimie Lickers est nommée chef du groupe Droit autochtone de Gowling WLG
Me Jaimie Lickers est nommée chef du groupe Droit autochtone de Gowling WLG à Hamilton.

Le groupe agit comme conseiller depuis plus de 50 ans auprès des Premières Nations, des Métis et des Inuits du Canada.

Me Lickers succède à Me Maxime Faille.

Ce dernier a loué les qualités de la professionnelle, la qualifiant de « remarquable avocate plaidante », toujours « prête à affronter des défis et des différends complexes. »

L’an dernier, Me Lickers, membre de la Nation Onondaga des Six Nations du territoire de la rivière Grand est devenue la première avocate d’origine autochtone à accéder au rang d’associée chez Gowling WLG à Hamilton.

Me Lickers travaille en étroite collaboration avec des groupes des Premières Nations à l’échelle du Canada sur des dossiers concernant l’imposition, l’autonomie gouvernementale, la réglementation et la consultation.

Un rôle clé

L’avocate a par exemple joué un rôle clé dans le cadre d’arrêts de principe rendus par la Cour fédérale et la Cour Suprême visant le processus d'inscription de la Première Nation Qalipu Mi'kmaqet le rôle des organismes de réglementation quant au respect de l'obligation de la Couronne de consulter les peuples autochtones.

Me Lickers possède également une expérience considérable en tant que conseillère en matière d’élaboration, de structuration et d’imposition de fiducies des Premières Nations.

Elle agit souvent à titre de conseillère dans le cadre de dossiers afférents à la construction ainsi qu’à la protection et à l’évaluation de l’environnement.
En 2017, elle a reçu un Prix Zenith de Lexpert, une distinction célébrant le progrès des femmes qui ont fait preuve d’excellence et de leadership éclairé dans la profession juridique.