Me Samuel Beaugé-Malenfant du cabinet Prévost Fortin d’Aoust
Me Samuel Beaugé-Malenfant du cabinet Prévost Fortin d’Aoust
Un avocat montréalais a été suspendu de son cabinet après avoir été arrêté pour avoir installé une caméra dans sa salle de bain afin de filmer une famille à son insu, rapporte Le Journal de Montréal.

Me Samuel Beaugé-Malenfant du cabinet Prévost Fortin d’Aoust est accusé de production et possession de pornographie juvénile ainsi que de voyeurisme.

L’avocat qui le défend suite aux accusations, Me Olivier Morin de Morin & Associés, a précisé que son client avait été « référé aux ressources appropriées pour contrôler cette situation de crise ».

« C’est un stade préliminaire, mais nous allons analyser le tout et préparer une défense pleine et entière », ajoute-t-il.

La photo de l’avocat inscrit au Barreau du Québec depuis 2016 n'apparaît plus sur le site internet de son cabinet.

« Tout le monde est estomaqué, surpris, consterné. On n’aurait pas pu imaginer cela. Il est suspendu jusqu’à tant que nous puissions décider de son sort », a confié Me Étienne Ruel, associé directeur du cabinet au Journal de Montréal.

Les autorités rapportent que l’homme de 25 ans avait invité une famille de deux adultes et trois enfants à son chalet dans le canton d’Orford.

Les parents ont remarqué durant la fin de semaine qu’une caméra-espion était dissimulée dans la salle de bain. Le directeur-adjoint de la police de Memphrémagog, Patrick Corriveau a indiqué que Beaugé-Malenfant tentait de « prendre des images alors que les gens se trouvaient dans une position vulnérable ».

Les invités de l’avocat l’auraient confronté avant de finalement contacter la police. Celui-ci aurait pris la fuite avec un couteau en menaçant de s’enlever la vie. Les autorités l’ont finalement intercepté dans la nuit de samedi à dimanche.

On l’a libéré sous plusieurs conditions avant son retour au tribunal prévu le 12 octobre prochain.