Me Stephanie Sebag
Me Stephanie Sebag
En septembre, alors qu’il a délaissé sa pratique afin de rejoindre Spiegel Sohmer, Me David Banon a emmené avec lui l’avocate qu’il avait sous son aile depuis plusieurs années, Me Stephanie Sebag.

En 2014, elle obtenait son common law suite à un stage réalisé auprès de Me Banon.

« Les choses se passaient bien, mais l’opportunité pour nous de rejoindre un cabinet en pleine progression était trop emballante » confie l’avocate à Droit-Inc.

Me Banon et Sebag amènent donc une clientèle bien établie à laquelle s’ajoutera celle attirée par Spiegel Sohmer.

L’amour du litige

Dès son jeune âge, Me Sebag a un intérêt marqué pour le droit, mais surtout le litige.

« J’aimais l’idée de représenter plusieurs positions de droit différentes à la cour, et de trouver des réponses à ces questions. »

La bachelière de l’Université d’Ottawa explique qu’elle trouve difficile de prévoir la réaction des juges et des partis adverses lorsqu’elle plaide. Les diverses manières d’interpréter le droit de ses opposants l’étonnent toujours.

« Mais c’est ce qui me plait du litige! On ne sait jamais à quoi s’attendre! »

Bien installée

Compte tenu de son amour du litige, Me Sebag adore son nouvel employeur, qu’elle considère en pleine croissance dans le milieu du litige commercial et civil.

Celle qui a obtenu son droit civil en 2017 se voit d’ailleurs chez Spiegel Sohmer à très long terme.

« Je sais que je peux grandir personnellement et professionnellement ici. Les possibilités sont immenses et j’ai ma carrière devant moi. Je ne pourrais pas mieux demander. »