La  juriste Sharice Davids est Autochtone, pro des arts martiaux et ouvertement lesbienne
La juriste Sharice Davids est Autochtone, pro des arts martiaux et ouvertement lesbienne
Sharice Davids peut fêter sa victoire aux midterms, qui était loin d’être acquise, face au candidat républicain sortant Kevin Yoder, dans le 3ème district du Kansas.

Cette avocate fait partie des nombreuses femmes démocrates qui ont séduit les électeurs hier, avec des profils parfois inédits. C’est le cas de Sharice Davids, qui concourrait pour les Chambre des représentants sur des terres pourtant historiquement conservatrices.

Membre de la nation Ho-Chunk, elle est devenue à 38 ans la première femme Autochtone à entrer au Congrès des États-Unis (elle a été suivie de près par Deb Haaland, également élue hier soir).

Arts martiaux

Élevée par une mère célibataire qui était autrefois membre de l’armée américaine, Sharice Davids a hésité entre deux parcours bien différents avant d’entrer en politique : le droit et les arts martiaux !

Cette ancienne combattante de sports de combat, qui a même fait carrière dans les tournois professionnels, a également poursuivi des études de droit à la Cornell Law School, où elle a décroché un doctorat en jurisprudence en 2009. Elle avait profité d’une bourse pour travailler pendant un an à la Maison Blanche sous l’administration Obama.

Enfin, Mme Davids est la deuxième femme ouvertement homosexuelle à avoir jamais été élue au Congrès. Un exploit au Kansas, où les défenseurs des droits LGBT luttent encore contre des projets de loi discriminatoires.