4 bonnes idées à appliquer en début de pratique.
4 bonnes idées à appliquer en début de pratique.
Des études brillantes ne se traduisent pas toujours en expérience radieuse au sein d’un cabinet. Et s’il est naturel de s’attendre à de longues heures de travail et aux nombreuses exigences des associés, la réalité sur le terrain peut néanmoins s’avérer moins rose qu’on l’avait imaginée.

Dans Above the Law, Amy Larson liste quelques conseils pour mieux faire face.

Travailler mieux plutôt que travailler plus

Donner le meilleur de soi-même et se faire remarquer comme étant quelqu’un qui fait toujours le travail comme il faut implique de mettre quelques efforts supplémentaires pour passer d’un bon rendement à un rendement exceptionnel.

Ça ne veut pas dire pour autant multiplier ses heures à l’infini : renseignez-vous sur les outils de recherche qui sont à votre disposition pour travailler le plus efficacement possible.

Pensez aux points implicites de la loi, souvent oubliés : vous pourrez briller en relevant un argument qui s’appuie sur une décision annulée ou invalidée, tandis que les autres s’en tiendront aux points explicites. De quoi avoir confiance en soi.

Faire plaisir au client

Garder ses clients heureux en leur montrant qu’ils sont écoutés et que leur cas est prioritaire pour la firme est essentiel. Pour cela, il suffit de répondre rapidement et d’être au fait des événements.

Être capable de répondre précisément à leurs demandes - quitte à prendre un rendez-vous au téléphone s’il y a besoin de réviser un peu - fera de vous un avocat très apprécié.

Rappelez-vous toujours que lorsque les clients sont heureux, les associés sont heureux!

Faciliter le travail des associés

Prenons un exemple : vos associés sont responsables du développement d’une stratégie. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour les aider en leur fournissant toutes les informations nécessaires.

Tentez de prendre en compte les juges auxquels ils feront face, ainsi que l’avocat adverse : en prenant tout cela en considération, votre aide sera d’autant plus précieuse.

Faire part de ses idées pour améliorer le fonctionnement du cabinet

Tout en travaillant, prenez le temps d’observer les différents mécanismes du cabinet et demandez-vous ce qui pourrait être amélioré : de la satisfaction des clients à la circulation des informations, en passant par le management, la recherche ou la comptabilité.

Et demandez-vous ce que la technologie pourrait faciliter. Passer à la vitesse supérieure en terme d’équipement peut rendre tout le monde heureux, des associés aux clients.