Monique Perron va devenir juge intérimaire pour les cours municipales de Victoriaville, Princeville et Plessisville.
Monique Perron va devenir juge intérimaire pour les cours municipales de Victoriaville, Princeville et Plessisville.
C’est le 15 février prochain que Monique Perron deviendra juge intérimaire pour les cours municipales de Victoriaville, Princeville et Plessisville, indique La Nouvelle Union.

Elle le demeurera jusqu’à ce qu’un juge en titre soit nommé par le gouvernement du Québec.

Sa nomination fait suite à la démission de la juge intérimaire Martine St-Yves le 3 décembre dernier, rapporte le site. Celle-ci, juge à la Cour municipale de Drummondville, a aussi été désignée juge intérimaire à la Cour municipale de Trois-Rivières.

Admise au Barreau en 1986, la juge Perron est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université du Québec à Montréal.

Elle a débuté sa carrière en pratique privée avant de la poursuivre comme substitut du procureur général dès 1988.

De 2005 jusqu’à sa nomination à Waterloo en 2017, elle était juge de paix magistrat.