Me José P. Dorais passe chez Dunton Rainville, mais on peut le croiser tous les midis au Café Ferreira
Me José P. Dorais passe chez Dunton Rainville, mais on peut le croiser tous les midis au Café Ferreira
Près de 20 ans après avoir transporté ses pénates chez Miller Thomson, José P. Dorais s’en va chez Dunton Rainville.

Celui que l’on peut presque tous les midis croiser au Café Ferreira vient ainsi apporter son soutien à l’équipe Affaires commerciales, bancaires et immobilières de Dunton Rainville, qui compte près d’une centaine d’avocats répartis dans cinq bureaux à Montréal et les environs.

Contacté par Droit-Inc, Me Dorais préfère réserver ses commentaires concernant son départ de Miller Thomson, où il pratiquait depuis 2001 en tant qu’associé, spécialisé en droit des affaires.

« Je vous donnerai une entrevue quand je me serai installé », dit-il.

José P. Dorais quitte l’association d’un cabinet comptant quelque 550 avocats à travers le pays pour devenir avocat-conseil dans une étude plus modeste. Dunton Rainville cultive des clients dans les domaines des transports, du manufacturier, des institutions financières et des transactions commerciales.

Le cabinet se dit « très heureux d’accueillir un avocat du calibre de Me Dorais. Nous sommes convaincus que son expertise pointue constituera une valeur ajoutée pour nos clients d’affaires », selon Yanick Tanguay, associé et membre du Conseil de direction de Dunton Rainville.

Diplômé de la faculté de droit de l’Université d’Ottawa, Barreau 1974, José P. Dorais « a représenté un large éventail de clients dans différents domaines, tels la conception et la fabrication automobile et aéronautique, le génie-conseil et la gestion des matières résiduelles, l’industrie forestière et le commerce international, l’industrie de l’aluminium, les médias écrits et les boissons alcoolisées », indique le communiqué son arrivée chez Dunton Rainville.

José P. Dorais siège actuellement sur les conseils de Kruger Holdings, d’Aéroports de Montréal et préside celui de Transition énergétique Québec.

Il entamé la pratique privée chez Lemoine Laflamme,puis chez Geoffrion & Prud'homme dans les années 1970. Il est ensuite passé chez Leduc Leblanc, de de 1981 à 2001, avant de rejoindre MIller Thomson.