Le fondateur de la firme Corposult, Me Thierry Rassam.
Le fondateur de la firme Corposult, Me Thierry Rassam.
Fondateur de la firme Corposult, Me Thierry Rassam exerce à son compte en droit corporatif et en droit des affaires depuis maintenant sept ans. Il s’intéresse particulièrement aux entreprises en démarrage, aux PME et aux nouvelles technologies.

Passionné par son domaine et lui-même entrepreneur, le Barreau 2011 confie à Droit-Inc sa liste d’ingrédients secrète pour obtenir la recette du succès dans son domaine de pratique.

Être conciliant

Selon Me Rassam, la capacité à faire preuve d'un esprit de conciliation est l’ingrédient numéro 1 à avoir pour un avocat qui souhaite réussir en droit corporatif, que ce soit avec ses clients, ses associés ou avec ses partenaires d’affaire.

Même si, à première vue, l’idée de ressortir grand gagnant dans la conclusion d’une entente au détriment d’une partie perdante peut sembler alléchante, il soutient que cette approche est très risquée, car elle peut créer de la frustration chez l’autre partie, lui donner l’impression qu’on a profité d’elle et rompre le lien de confiance.

L’avocat précise que pour établir des relations et des ententes satisfaisantes et durables, les juristes du droit corporatif doivent privilégier une approche axée sur la collaboration. Plutôt que de négocier avec des adversaires, collaborez avec des partenaires!

Apprenez à faire votre bout de chemin en trouvant un terrain d’entente qui soit mutuellement bénéfique pour toutes les parties impliquées. Celles-ci pourront ainsi ressortir satisfaites d’avoir fait certains gains et elles apprécieront votre souplesse.

Être honnête et transparent

Me Rassam souligne l’importance d’être toujours honnête et transparent avec la clientèle afin de gagner sa confiance. Il souligne qu’il ne vaut pas la peine de lui faire miroiter une réussite financière monstre s’il est clair pour vous que le potentiel d’une idée ou d’un projet est limité.

Il note l’importance d’être optimiste tout en demeurant réaliste et en tenant vos clients bien informés de l’évolution de leurs projets, contrats ou ententes à chaque tournant, obstacle et développement.

Être passionné, disponible et... pas trop gourmand!

Me Rassam est d’avis que la passion et la disponibilité des avocats du droit corporatif sont primordiaux. Il constate que les gens ont souvent l’idée préconçue que les services d’un avocat sont très dispendieux

Il mentionne qu’un bon avocat dans son secteur de pratique ne peut se permettre de confirmer cette idée, sans quoi il risque de faire fuire sa clientèle. Selon lui, il faut trouver un équilibre permettant de gagner sa vie tout en s’assurant de ne pas dépouiller sa clientèle.

L’avocat estime que ce travail doit avant tout être motivé par le feu sacré pour les ententes et les projets corporatifs. Un véritable intérêt pour l’entreprise de votre client pourra vous motiver à demeurer flexible, disponible et à l’écoute de ses besoins, de ses doutes et de ses objectifs sans prendre l’habitude de compter et de facturer chaque minute que vous lui consacrez.

Si votre niveau de revenu est votre priorité, peut-être serait-il plus sage d’envisager un autre secteur de pratique...

Garder l'esprit ouvert et soyez patient

Pour réussir en droit corporatif, le jeune entrepreneur et avocat croit essentiel de s’intéresser aux entreprises de ses clients et de garder l’esprit ouvert face à leurs idées. N’hésitez pas à lire sur le domaine dans lequel évolue l'entreprise et restez bien informé sur le marché, la compétition et l’actualité qui s’y rattachent.

Rappelez-vous que votre clientèle se doit d’être bien conseillée et guidée tout au long des processus qui risquent d’avoir un impact significatif sur son entreprise.

Faire une négociation d’affaires, préparer une convention d’achat, faire le suivi corporatif d’une société ou rédiger un contrat qui unit des actionnaires peut prendre du temps alors armez-vous de patience!