Dr Larry Richard, expert en psychologie des avocats.
Dr Larry Richard, expert en psychologie des avocats.
On ne vous apprendra rien, la pratique du droit peut nuire à votre santé physique et mentale. Selon Attorney at work, la « résilience émotionnelle » pourrait être un moyen de ne pas se laisser dépasser.

Mais c'est quoi, la résilience émotionnelle ? Il s'agirait de la capacité de rebondir face à des échecs ou à des défis pour en sortir plus fort, plus sage et plus puissant.

Elle serait donc essentielle pour les avocats qui sont confrontés, tout au long de leur carrière, à des revers et des défis.

Accepter l'échec

Tous les avocats ne réagissent pas de la même manière face à un échec. Certains vont se sentir abattus, pessimistes et épuisés. Dans ce cas leur estime et leur confiance en eux diminuent et leur bien-être professionnel est compromis. D'autres apprennent à devenir résilients et acceptent l'échec sans intérioriser la perte.

Le Dr Larry Richard, un expert en psychologie des avocats, a ainsi effectué une vaste étude sur la résilience émotionnelle des avocats. Selon lui, si vous classez les gens selon leur résilience émotionnelle sur une échelle de 0 à 100, de la plus faible à la plus grande résilience, la population générale se situe autour du 50e percentile.

En tant que groupe, les avocats se situent en moyenne autour du 30e percentile. En fait, 90 p. 100 des avocats se situent sous le seuil de 50 p. 100!

Les avocats, pessimistes par nature

Ces chiffres s'expliqueraient en partie par le fait que les avocats seraient par définition pessimistes. La faute notamment à la fac de droit qui apprend à ses étudiants à toujours anticiper ce qui pourrait mal tourner. Si le pessimisme peut être une qualité pour un avocat, cette vision négative peut finir par colorer sa vision de sa vie et sa carrière.

Mais la résilience, ça s'apprend ! D'ailleurs, personne ne naît doté de cette qualité. Voici donc cinq conseils pour améliorer la vôtre.

1. Voyez l'adversité comme une occasion d'accroître votre confiance et votre efficacité. C'est la question classique du « verre est à moitié plein ». Tâchez de passer d'une perspective négative à une perspective positive.

2. Ne soyez pas trop durs avec vous. Quand vous commencez à descendre dans une spirale de doute envers vous-même, arrêtez-vous et demandez si vous diriez ces choses destructrices à un ami. Nous devons apprendre à accepter ce que nous pouvons contrôler et à laisser tomber ce que nous ne pouvons pas, c'est le principe du stoïcisme.

3. Puisez de l'énergie dans vos relations. Des relations solides sont essentielles à la résilience émotionnelle. Elles sont une source de soutien, une caisse de résonance intégrée, un moyen d'avoir une perspective différente sur le travail et la vie.

4. Comprenez la différence entre perfectionnisme et excellence. Apprenez à maximiser votre efficacité et votre productivité. N'oubliez pas que le mieux est l'ennemi du bien.

5. Pratiquez le self-care. Mangez sainement et restez actif, c'est une priorité. Promenez-vous, méditez ou asseyez-vous près du feu en lisant un livre. Certains aliments sont plus susceptibles d'améliorer votre humeur alors que d'autres peuvent vous rendre plus léthargique. Les nutritionnistes et les entraîneurs peuvent être très utiles pour créer une routine réaliste à suivre.