Non il ne textait pas volant, il mangeait du McDo!
Non il ne textait pas volant, il mangeait du McDo!
Si vous vivez des moments de découragement dans votre pratique, cette histoire relatée par le Washington Post pourrait bien vous faire relativiser votre lassitude du métier.

John Thygerson, un avocat du Connecticut, s'est retrouvé en charge d'un mandat bien particulier. Son client, Jason Stiber, a reçu une amende de 300 $ pour distraction au volant. L'agent de police l'accusait d'avoir téléphoné alors qu'il conduisait.

L'intéressé soutenait pour sa part que ce n'est pas un téléphone qu'il avait dans la main… mais des patates hachées brunes de chez McDonald's.

1 000 $ d'honoraires

« En 21 ans de carrière d'avocat de la défense, je n'ai jamais vu une affaire aussi mineure susciter une attention aussi disproportionnée, a déclaré Me Thygerson au journal. C'est important pour mon client, mais il ne s'agit que de petites pommes de terre! »

Si l'affaire ne révolutionnera pas le droit, l'avocat aurait néanmoins engrangé quelque 1 000 $ pour assurer la défense de son client.

« J'ai une tonne de clients qui ont choisi de se battre parce qu'ils croient avoir raison, plutôt que de prendre la voie de la moindre résistance et de payer une amende », a déclaré Me Thygerson, qui n'a pas voulu commenter le montant de ses honoraires