Jocelyne G. Deswarte, mairesse de la ville de Saint-Mathias-sur-Richelieu.
Jocelyne G. Deswarte, mairesse de la ville de Saint-Mathias-sur-Richelieu.
Des élus indépendants de la ville de Saint-Mathias-sur-Richelieu ont soumis au vote lors de la dernière assemblée une résolution réclamant que la municipalité ne recourt plus aux service du cabinet Cayer, Ouellette et associés.

Selon le Journal de Chambly, cette résolution serait motivée par le récent placement sous tutelle de Chambly. Les frais d’avocats versés à cette firme font justement partie des dépenses étudiées par la Commission municipale du Québec.

Reportée à une date ultérieure

La mairesse, Jocelyne G. Deswarte, a utilisé son droit de veto. « Je ne comprends pas pourquoi ils veulent enlever Me Cayer. Il a déjà gagné une cause (pour la Ville). Il est moins cher que l’avocat que nous avons », a-t-elle réagi.

La résolution n'est pas pour autant abandonnée. Son analyse est reportée à une séance extraordinaire qui pourrait se tenir ce jeudi.

La résolution a des chances d'être adoptée, les conseillers indépendants étant quatre tandis que les élus se rangeant du côté de la mairesse sont trois. « Ils peuvent faire ce qu’ils veulent », a déploré Jocelyne G. Deswarte.