Mes Robert Torralbo, Francis Rouleau et Anthony Cayer du cabinet Blakes.
Mes Robert Torralbo, Francis Rouleau et Anthony Cayer du cabinet Blakes.
Mercredi soir, Québecor a mis sa menace à exécution en coupant le signal de la chaîne TVA Sports aux abonnés de Bell.

En cause, le refus de Bell d'inclure la chaîne sportive dans son forfait télé le plus populaire qui comprend en revanche RDS, chaîne dont elle est propriétaire. Québecor reproche aussi à son concurrent les redevances versées pour chaque abonné ayant accès à TVA Sports, dont il juge le montant trop faible.

Réunis jeudi devant le juge Claude Champagne de la Cour supérieure de Montréal, Québecor a proposé à Bell une médiation, en vain. L'audience s'est donc poursuivie ce vendredi matin, en présence du patron de Québecor, Pierre-Karl Péladeau.

Blakes Pour Bell

le chef du service juridique de Bell, Michel Lalande.
le chef du service juridique de Bell, Michel Lalande.
La société Bell est représentée par Mes Robert Torralbo, Francis Rouleau et Anthony Cayer du cabinet Blakes. Ils sont accompagnés par le chef du service juridique de Bell, Michel Lalande.

C'est un peu une surprise car, dans ce genre d'affaires, Bell se tourne souvent vers McCarthy. La réputation de plaideur féroce de Me Torralbo n'est peut-être pas étrangère à cette décision compte tenu du caractère sensible du dossier...

Robert Torralbo est associé administrateur de Blakes depuis 2011. Plaideur reconnu, jugé redoutable par certains, c'est lui qui a bâti le département de litige du cabinet à Montréal.

Me Torralbo exerce dans les domaines de l'arbitrage et du litige en droit commercial et des sociétés. Il se consacre plus particulièrement à la contestation d'actions collectives et aux différends entre actionnaires ainsi qu'aux litiges dans les domaines de la responsabilité du fabricant, des valeurs mobilières, du droit bancaire et de l'immobilier.

Barreau 1985, il a notamment assuré la défense de sociétés pharmaceutiques internationales dans le cadre de la contestation d'actions collectives en responsabilité du fabricant et pour fraude contre les consommateurs visant différents médicaments et autres produits.

Notons qu’il a obtenu un baccalauréat ès arts avec spécialisation en économie à l'Université McGill puis un baccalauréat en droit civil et un autre en common law dans cette même université.

Me Rouleau est associé chez Blakes. Il détient un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal. Ce Barreau 1992 pratique en litige commercial, notamment en droit des contrats, droit des sociétés, droit de la construction et en droit immobilier.

Il oeuvre également en matière d'actions collectives dans les domaines de la responsabilité du fabricant, de la fixation des prix, des contrats de consommation et des institutions financières.

À ce titre, il a défendu plusieurs multinationales dans le cadre d'actions collectives visant des contrats de consommation, la responsabilité du fabricant, la fixation des prix et le préjudice financier.

Me Anthony Cayer a pour sa part été admis au Barreau en 2018 après un baccalauréat intégré en affaires publiques et relations internationales et un baccalauréat en droit obtenus à l'Université Laval. C'est cette même année qu'il a rejoint Blakes après y avoir été stagiaire.

Sa pratique touche divers aspects du droit commercial et du droit civil, particulièrement en ce qui a trait aux litiges commerciaux, aux actions collectives et à la responsabilité du fabricant.

Woods pour Québecor

Mes Richard Vachon et Neil A. Peden.
Mes Richard Vachon et Neil A. Peden.
C'est le cabinet-boutique Woods qui représente pour sa part Québecor. Mes Richard Vachon et Neil A. Peden sont à la manoeuvre.

Me Vachon est titulaire d'un baccalauréat en finance de l'Université McGill et d'un baccalauréat en droit obtenu à l'Université de Montréal. Admis au Barreau en 2002, il a pratiqué pendant deux ans chez Fasken en droit des affaires avant de rejoindre Woods en 2004. Il a été associé directeur du cabinet boutique entre 2015 et 2019.

L'avocat consacre sa pratique au litige commercial, aux recours collectifs et au droit de l'emploi. Il a déjà représenté Québecor inc., Québecor Média inc., Vidéotron ltée et Pierre Karl Péladeau, notamment contre la Société Radio-Canada.

Il a également représenté Groupe TVA inc. contre Gesca Ltée, La Presse Ltée, Cyberpresse inc., Patrick Lagacé et Richard Therrien en matière de diffamation.

Me Neil A. Peden est quant à lui membre du Barreau depuis 2000. Il est titulaire d'un baccalauréat ès arts en histoire obtenu à Concordia et d'un baccalauréat en droit de McGill.

Il a débuté sa carrière chez McCarthy Tétrault où il a pratiqué pendant sept ans avant de rejoindre Woods en 2009.

Me Peden œuvre dans les domaines de la faillite et l'insolvabilité, de la restructuration, de la mise sous séquestre et de la réalisation de sûretés, ainsi qu’en litige civil et commercial. Il a notamment représenté Goldman Sachs dans le litige lié à l’acquisition par Shaw Communications Inc. dans la restructuration de CanWest Global Communications Corp.