Me Trevor Worth, associé directeur du cabinet Portcullis Legals.
Me Trevor Worth, associé directeur du cabinet Portcullis Legals.
Le cabinet Portcullis Legals, basé à Plimouth, en Angleterre, a décidé de ne faire travailler ses employés, avocats compris, que quatre jours par semaine, rapporte le site Legal cheek.

La firme, spécialisée dans les testaments et les successions, a également donné à ses neuf salariés une augmentation de salaire pour éliminer les craintes que ce changement ne soit qu'un exercice de réduction des coûts.

L'objectif poursuivi est de réduire le niveau de stress du personnel. Les heures perdues ne sont toutefois pas offertes, puisque, en contrepartie, les bureaux resteront ouverts plus tard le soir.

Après une période d'essai réussie de cinq mois, l'entreprise a adopté le nouveau format de quatre jours de façon permanente.

« Notre personnel est plus motivé et productif. Je suis ravi que nous ayons pu le faire fonctionner et offrir un meilleur service à nos clients et un excellent environnement de travail à notre équipe », a réagi Me Trevor Worth, l'associé directeur du cabinet.

La semaine de quatre jours a déjà été mise en place en novembre dernier chez Perpetual Guardian, une société de services financiers basée en Nouvelle-Zélande. Cette mesure aurait entraîné une augmentation de 20 % de la productivité des salariés.