Me Jacki-Éric Salvant est l'un des avocats représentent la Ligue des Noirs du Québec. Source: Photo d'archive
Me Jacki-Éric Salvant est l'un des avocats représentent la Ligue des Noirs du Québec. Source: Photo d'archive
Constatant les données dévoilées par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), en octobre dernier, qui indiquaient que les Noirs ont quatre fois plus de chance d’être interpellés par les policiers de la métropole que les Blancs, la Ligue des Noirs est passée en deuxième vitesse.

C’est désormais 171 millions de dollars qu’elle réclame au SPVM dans le cadre de son action collective pour profilage racial, rapporte TVA.

« Sur la base de ce rapport du nombre d’interpellations pour l’année 2017, soit 45 607, les demandeurs établissent que le nombre de personnes racisées concernées pour la période couverte par l’action collective en 2017, soit entre le 14 août et le 31 décembre 2017, serait de 17 102 personnes racisées, ce qui donnerait alors un montant global de dommages-intérêts et dommages exemplaires subis et réclamés par l’ensemble des membres de l’ordre de 171 020 000$», peut-on lire dans la requête obtenue par le réseau.

Le demandeur de l’action collective est Alexandre Lamontagne, un agent de sécurité montréalais victime de profilage racial en 2017.

Au moment de l’incident, l’agent de sécurité consulte la messagerie de son téléphone cellulaire lorsque deux policiers l’apostrophent.

M. Lamontagne aurait demandé aux policiers quel était leur problème, en réclamant leur numéro de matricule.

S’en suivent plusieurs interactions entre les deux partis, qui se concluent par l’arrestation, la détention, la remise de constats d’infractions et le dépôt d’accusation d’entrave au travail d’un policier ainsi que de voies de faits dans l’intention de résister à une arrestation contre M. Lamontagne.

L’arrestation a été captée sur bandes vidéo et un an plus tard, les accusations à l’endroit de l'agent de sécurité ont été retirées.

Dans ce dossier, les avocats Jacky-Éric Salvant et Papa-Mike Diomande représentent la Ligue des Noirs du Québec, alors que Mes Chantal Bruyère, Pierre-Yves Boisvert et Carol Gelac de Gagnier Guay Biron se rangent du côté de la Ville de Montréal.