Nicolas Lavigne-Lefebvre. Photo : LinkedIn.
Nicolas Lavigne-Lefebvre. Photo : LinkedIn.
« J'ai vaincu le mouvement #MoiAussi en 2019.

J'attaque les idéologues de la #Diversité # Inclusion #Équité en 2020.
Je me prépare à casser les reins de la Commission des droits de la personne en 2021. »

Ce sont là les premières phrases de la biographie de Nicolas Lavigne-Lefebvre, 33 ans, sur sa page LinkedIn.

L’étudiant de l’École du Barreau du Québec n’y cache aucunement sa vision très personnelle de la femme et des minorités, et surtout dans le monde des affaires et des PME du Québec.

Image

« Les petits dictateurs de la diversité, de l'inclusion et de l'équité n'empêcheront plus une PME d'embaucher le meilleur candidat. À l'avenir, je veux qu'il y ait moins de femmes et d'étrangers dans les PME rentables », lit-on un peu plus loin dans sa présentation sur LinkedIn.

L’étudiant demande par ailleurs sur LinkedIn et Twitter de « financer ses idées » visant à défendre « les hommes des PME du Québec » par des dons via PayPal.



Nicolas Lavigne-Lefebvre était candidat à la mairie de Québec en 2017 pour le parti de gauche indépendantiste Option Capitale-Nationale, qui a obtenu 1,42 % des votes lors des élections municipales.

L’aspirant avocat est maintenant à la recherche d’un stage du Barreau pour 2021. Il arbore d’ailleurs le logo de l’École du Barreau comme couverture sur Twitter, LinkedIn et Facebook.

Un blogue pour attaquer les « femmes incompétentes » gestionnaires

Les publications même de Nicolas Lavigne-Lefebvre sur les réseaux sociaux tels que LinkedIn et Twitter sentent fort la misogynie, la xénophobie, et parfois l’homophobie.

En voici un échantillon :

« Vous saurez pourquoi vous faites plus confiance à un Québécois ou un Canadien-français en affaires : l’étranger n’est pas de la famille, c’est plate, mais la confiance envers lui ne sera jamais assez solide, vous savez tous deux que vous n’avez pas les mêmes valeurs individuelles et familiales. Il y a des exceptions, mais elles sont très rares. »

« Le mois de JUIN est le mois de la FIERTÉ GAIE. Saviez-vous ça? Non? Pas grave. C'est terminé. »

« Il n’y a pas de ‘’vilénie’’ (sic) à être stupide. Le “ racisme systémique ” du Québec est une idée simple d’esprits simples. »

« Les traits de personnalité féminins nuisent au succès d’une entreprise.
Les traits #Agréable et #Névrotisme, plus fortement exprimés chez les femmes, prédisent l’échec d’une entreprise. »

Cette publication-ci, supprimée depuis, annonce un futur blogue destiné à critiquer les femmes et les minorités occupant des postes de direction au sein d’entreprises québécoises. M. Lavigne-Lefebvre y affirme notamment que les femmes reconnaissent qu’elles « sont moins bonnes en affaires ».



L’étudiant partageait également la semaine dernière sur LinkedIn son idée pour un plan de gestion de crise pour Ubisoft, aux prises avec des plaintes de violence et harcèlement sexuel.

Il y propose de garder « discrètement » les cadres d’Ubisoft géniaux et brillants grâce à un contrat secret, de promettre mer et monde « d'actio vertueuz, bonn&just (sic) », et d’inviter les « victimes de diffamation » à entreprendre des mises en demeure envers leurs accusatrices.

M. Lavigne-Lefebvre conclut sa publication en citant une étude prouvant selon lui que « l'informatique (TIC, jeux vidéos) est masculin ».

Image

Nicolas Lavigne-Lefebvre n’a pas répondu aux demandes d’entrevue de Droit-inc, et le Barreau du Québec n’a pas voulu commenter.